• Saison 2023-2024
Basse

Hugo Santos **

La basse Hugo Santos est né à Bergerac, en France. Après l’obtention d’un Bac scientifique, il est admis au Conservatoire de Bordeaux dans la classe de chant de Maryse Castets ainsi qu’en danse contemporaine. Depuis 2016 il a été sélectionné chaque année à la master classe de Silvana Bazzoni-Bartoli au Menuhin Festival à Gstaad ainsi qu’à Salzbourg et Monte-Carlo. Il travaille régulièrement avec les chefs de chant Antoine Palloc et Alphonse Cemin.
En 2016, 2018 et 2019, il se produit au Festival de Saint-Denis, au Festival de Strasbourg ainsi qu’à la Philharmonie de Paris dans Luzifers Abschied de Stockhausen avec Le Balcon dirigé par Maxime Pascal. En 2017 il fait ses débuts à l’Opéra national de Bordeaux dans le Messie de Händel dirigé par Marc Minkowski ; et en 2020, il incarne Frère Jean dans Roméo et Juliette (Gounod). La même année il fait ses débuts au Théâtre des Champs-Élysées dans le rôle du Premier Soldat dans Salomé (R. Strauss). Lors de la saison 2021-2022, il fait ses débuts au Théâtre du Capitole de Toulouse où il chante dans La Gioconda (Ponchielli) mis en scène par Olivier Py, ainsi qu’à l’Opéra de Rouen où il interprète le Comte Ceprano dans Rigoletto (Verdi), repris également au Théâtre des Champs-Élysées à Paris. En 2023 il est le Baron Douphol dans La Traviata (Verdi) au Lab’Opéra de la Nouvelle Aquitaine, ainsi que le Premier Soldat dans Le Prophète (Meyerbeer) au Festival d’Aix en Provence.

Membre à partir de la saison 2024-2025 du Lyon Opéra Studio, on pourra le retrouver, après Wozzeck, dans La Force du destin, Andrea Chénier, ainsi qu’en récital à l’Amphi en mai 2025.

hugo_santos.jpg
logosoutenir.svg

Soutenir l'Opéra

Engagez-vous et contribuez à la concrétisation de ses missions et de ses projets