• Le Ballet
  • Danser Encore

Rite de passage

Création de Bintou Dembélé, chorégraphe
Pour Merel van Heeswijk, interprète du Ballet de l'Opéra de Lyon

ritedepassage_1.jpg

« Un solo est une forme de rite de passage, un rendez-vous avec soi-même » avance la chorégraphe Bintou Dembélé. Ce rite de passage, c'est la danseuse Merel van Heeswijk qui en fait l'expérience dans ce solo créé spécialement pour elle. Une chorégraphie qui entrechoque deux mondes et autant de manières de gestes : celui de la street, de l'underground et du clubbing de la chorégraphe à celui, classique, contemporain, improvisé, de la danseuse. Et c'est dans la contrainte de la spirale, marquée par l'hypnotique Drumming de Steve Reich, que Merel van Heeswijk, en faisant corps avec son environnement, trouve sa liberté.

Note d'intention
« Un solo est une forme de rite de passage, un rendez-vous avec soi‑même. C’est aussi une nécessité d’enlever des couches pour atteindre la profondeur, de faire corps avec soi et ce qui nous entoure. Ici, c’est deux mondes qui vont tenter d’inventer un geste. Celui de la street, de l’underground et du clubbing pour moi. Et celui du classique, du contemporain et de l’improvisation pour Merel. Ce solo déploie un espace de liberté dans la contrainte, celle de la spirale. »

Solo - création septembre 2020
Durée : 12 min

Distribution

logosoutenir.svg

Soutenir l'Opéra

Engagez-vous et contribuez à la concrétisation de ses missions et de ses projets