• Le Ballet
  • Danser Encore

Azul

Création de Kylie Walters, chorégraphe
Pour Anna Romanova et Abril Diaz, interprètes du Ballet de l'Opéra de Lyon

azul_1.jpg

« Redécouvrir le corps, son étrangeté, sa force et ses subtilités », c'est la proposition faite par la chorégraphe Kylie Walters dans une pièce qui explore la matière brute du corps et en cherche l'essence. C'est donc Anna Romanova, interprète sur pointe presque statuaire : intégralement maquillée en idole bleutée qui incarne l'étrangeté sublime et effrayante du corps, le mouvement perpétuel d'une éternelle jeunesse. Dans un élan rageur et conquérant que portent deux morceaux du groupe noise-rock Sonic Youth dont I dreamed I dream, au titre évocateur.

Note d'intention
Redécouvrir le corps, son étrangeté, sa force et ses subtilités. Mouvement, un rêve. Le pur plaisir de la kinésie, s’étirer, se suspendre, tourner à l’infini. Danser dans la splendeur, le défi et la rage. Être jeune, à point, jeunesse, putain de jeunesse, nue, effrayante, belle, au-delà. La lumière se reflétant dessus, le son l’agitant. I know, I know, I know, I know, I know, I know,I know, I know…

Solo - création septembre 2020
Durée : 9 min

Distribution

logosoutenir.svg

Soutenir l'Opéra

Engagez-vous et contribuez à la concrétisation de ses missions et de ses projets