• Saison 2022-2023

Franck Ollu

Chef d’orchestre polyvalent, Franck Ollu est particulièrement renommé dans le répertoire français et le domaine de la musique contemporaine. Il a été invité à diriger de nombreuses créations mondiales d’opéra, parmi lesquelles Passion de Pascal Dusapin (2008) et Thanks to My Eyes d’Oscar Bianchi (2011) au festival d’Aix-en-Provence ainsi que Penthesilea (Dusapin) à la Monnaie de Bruxelles (2015). Il a aussi dirigé la première de l’opéra Into the Little Hill de George Benjamin à l’Opéra Bastille (2006), ainsi que Die WUNDE Heine, d’Helmut Oehring, avec l’Ensemble Modern et la Deutsche Kammerphilharmonie de Brême, ainsi que les premières mondiales d’oeuvres orchestrales de Brian Ferneyhough, Peter Eötvös et Wolfgang Rihm. Il entretient une relation privilégiée avec l’Ensemble Modern et a collaboré avec l’Orchestre symphonique allemand de Berlin, le Hr-Sinfonieorchester de Francfort, l’Orchestre symphonique de la BBC et l’Orchestre symphonique national du Danemark. Récemment, il a dirigé Le Prisonnier (Dallapiccola) et Das Gehege (Rihm) à la Monnaie de Bruxelles, ainsi que Pelléas et Mélisande (Debussy) à Strasbourg et Le Nain (Zemlinsky) à Lille. En 2019, au Festival de Salzbourg, il dirige Medeamaterial (Dusapin). Il s’est produit à la Maison des concerts de Stockholm dans un festival consacré à la musique de George Benjamin et a dirigé une oeuvre de Pascal Dusapin au Festival Présences. Prochainement, il dirigera l’Orchestre symphonique de la Radiodiffusion bavaroise au Festival Musica Viva de Munich et se produira au Festival de Budapest, avec l’Orchestre philharmonique de la Radio néerlandaise, l’Orchestre symphonique national de la radio polonaise et l’Orchestre de chambre de Bâle. Cette saison, il dirige également aussi une nouvelle production de Jakob Lenz (Rihm) à Mannheim.

Franck ollu
logosoutenir.svg

Soutenir l'Opéra

Engagez-vous et contribuez à la concrétisation de ses missions et de ses projets