• 2018/2019
  • Danse
Franchir la nuit
  • Danse

Rachid Ouramdane

Franchir la nuit

  • Dates 20 sept. - 21 sept. 2018
  • Tarifs De 10€ à 40€
  • Lieu Opéra de Lyon
  • Durée 01h 00mn

En quelques mots

Le chorégraphe Rachid Ouramdane explore une nouvelle fois le thème de l'exil, dans un spectacle fort qui résonne fortement des soubresauts du monde et de la question brûlante des réfugiés.

Présentation

Le déracinement, la singularité de la différence, l'ailleurs géographique et mental sont des thèmes chers à Rachid Ouramdane. Cette fois le chorégraphe s'attache à la figure des enfants migrants qui très jeunes sont confrontés à l'exil et à la fuite loin de chez eux, à l'espoir d'un avenir meilleur et à la désillusion.

Les motifs de l'exil C'est à travers deux motifs particuliers, auquel il donne vie sur le plateau, qu'Ouramdane a choisi d'explorer la question de l'exil, de l'empreinte des lieux sur les êtres, et la construction culturelle de l'identité. L'eau d'abord qui renvoie aux traversées de la Méditerranée dont l'écho tragique nourrit chaque jour l'actualité. Les paysages ensuite, dans les correspondances qu'ils offrent entre les pays d'origine des migrants et ceux qu'ils traversent. « Le regard du spectateur, explique le chorégraphe, glissera du mouvement corps vers l'espace qui l'entoure, et pourra s'attacher à ce qui lie un corps à son environnement. Car parler d'exil c'est aussi révéler le lien qu'un corps entretient avec un lieu et un espace. » S'inscrivant dans une poétique du témoignage, et comme il le fit avec de précédentes pièces, Superstars – avec le Ballet de l'Opéra en 2006 – et Surfaces de réparation, Ouramdane est aussi et surtout allé à la rencontre de ceux dont il veut que la parole et le vécu trouve un écho sur scène.

Rencontre après spectacle :
Vendredi 21 septembre : Retrouvez le chorégraphe à l'issue du spectacle

CCN2-Centre chorégraphique national de Grenoble

Avec Annie Hanauer, Deborah Lennie-Bisson, Ruben Sanchez, Leandro Villavicencio, Aure Wachter et la participation d’amateurs : les enfants de l’école Verderet de Grenoble, du Collège Jean Vilar d’Echirolles, de l’EPD Le Charmeyran foyer de l’enfance de la Tronche.

Production CCN2- Centre chorégraphique national de Grenoble – Direction Yoann Bourgeois et Rachid Ouramdane Coproduction Bonlieu Scène nationale Annecy, Biennale de la danse de Lyon, Théâtre de la Ville – Paris, Chaillot – Théâtre national de la Danse, Théâtre national de Bretagne – Rennes, Festival Bolzano Danza / Tanz Bozen.

Dans le cadre de la Biennale de la danse

    Distribution

    Galerie

    logosoutenir.svg

    Soutenir l'Opéra

    Engagez-vous et contribuez à la concrétisation de ses missions et de ses projets