Stephen Mills

Formation : Stephen Mills s’est formé au Royal College of Music (RCM) de Londres, soutenu par une bourse TSH Prince Donatus et Princesse Heidi Von Hohenzollern.
Répertoire et scènes : il est Nemorino dans L’Élixir d’amour (Donizetti), Bardolfo dans Falstaff (Verdi), le Fils dans Les Mamelles de Tirésias et le Chevalier de La Force dans Dialogues des Carmélites (Poulenc), Ormindo dans l’opéra de Cavalli, Vašek dans La Fiancée vendue (Smetana), Groin et Lysandre dans Le Songe d’une nuit d’été (Britten), Sam Kaplan dans Scène de la rue (Weill), Don Ottavio dans Don Giovanni, Gomatz dans Zaïde et Bastien dans Bastien et Bastienne (Mozart), Gherardo dans Gianni Schicchi, Richard Dauntless dans Ruddigore (Sullivan), etc. Il interprète la partie créée par Heddle Nash dans Serenade to Music (Williams) à Buckingham Palace et On Wenlock Edge (Williams) à Leith Hill Place en 2017. Il rejoint le choeur du Festival d’opéra de Glyndebourne en 2018 pour Madame Butterfly (Puccini), Le Chevalier à la rose (R. Strauss), Saül (Haendel) et la Traviata (Verdi).
En concert : Passion selon saint Matthieu de Schütz, Magnificat, Messe en si mineur, Passion selon saint Jean, Cantate n°21 et Oratorio de Noël de Bach, Elijah de Mendelssohn, La Crucifixion de Stainer, Grande Messe en ut mineur, Requiem et Litaniae Lauretanae de Mozart, Le Messie et Esther de Haendel, Missa in Angustiis, Missa Sancti Nicolai et La Création de Haydn, solennelle de sainte Cécile de Gounod, Messe en ut majeur de Beethoven, Saint Nicolas de Britten.
Récemment : il a fait ses débuts au Wigmore Hall de Londres en 2018 dans Esther (Haendel), dans le cadre du Festival Haendel de Londres, et chanté la partie de ténor solo dans le Requiem de Berlioz au Symphony Hall de Birmingham.
Prix : il a reçu le second prix du Cecil Drew Oratorio Prize en 2013 et chanté en finale des Concours Kathleen Ferrier (2011), Reginald Vincent Lieder Prize (2012), Edward Brookes Lieder Prize (2014), Lieder Prize du RCM (2016) et Les Azuriales Opera (2017).