Alexandre Pradier

Ténor

Pradier

Formation et débuts : à la suite de ses études de piano classique et de jazz, Alexandre Pradier décide de se consacrer au chant sous l’impulsion d’Andréa Guiot. Il rejoint en 2009 le Conservatoire à rayonnement régional de Paris, dont il sort diplômé en 2014. Dès 2011, une première expérience professionnelle le conduit au Festival de Saintes dans L’Oca del Cairo de Mozart. Il chante cette même année Gardefeu (La Vie Parisienne, Offenbach), dans une mise en scène de Nicole Broissin à Paris, Reims, Rouen et Versailles.
Répertoire : Lamentations de Jean Gilles, Le Sacrifice d’Abraham de Charpentier et Don Pedro et Octavio dans L’Europe galante de Campra à la Chapelle Royale de Versailles ; Céyx dans Alcyone (Ravel) à l’Auditorium du Musée d’Orsay ; le Christ dans Le Jugement dernier de Salieri à St Louis des Invalides, au Théâtre Auditorium de Poitiers et à la Bourse de Bordeaux ; Don Ottavio (Don Giovanni, Mozart) et le rôle-titre de Barbe Bleue d’Offenbach à l’Auditorium Marcel Landowski à Paris.
Collaborations : il chante sous la direction de Guillaume Bourgogne, Christophe Coin, Pierre-Michel Durand, Laurence Equilbey, Jean Tubery, David Stern et Geoffroy Jourdain, et a travaillé avec des metteurs en scènes tels que Dominique Pitoiset, Stephen Taylor, Jean-Daniel Laval et Benoit Benichou. Il collabore également avec l’ensemble la Fenice, et plus étroitement avec la compagnie Opera Fuoco.
Opéra studio : Alexandre Pradier est membre cette saison du studio de l’Opéra de Lyon ; dans ce cadre, il a chanté un Coolie dans Le Cercle de craie de Zemlinsky.