En Irak, le mausolée de l'imam Ali plusieurs fois saccagé et reconstruit – ici après Daech, est un des lieux les plus sains du chiisme.
© Véronique de Viguerie / Ville sainte de Nadjaf, Irak - juin 2018

Irrelohe

de 10€ à 85€

Opéra Festival 2019-20

Franz Schreker

  • Opéra de Lyon
  • 2h40mn
    dont 1 entracte(s) de 35 min
  • En allemand
  • Sous-titré

Compositeur maudit mis au ban par les Nazis, Franz Schreker livre en 1924 avec Irrelohe une tragédie amoureuse vénéneuse et sensuelle, à redécouvrir absolument dans une mise en scène de David Bösch.

  • 20:00
  • 20:00
  • 20:00
  • 16:00
  • 20:00
  • 20:00

À propos

L'histoire
Dans l'Allemagne du XVIIIe siècle, le comte Heinrich est amoureux de la pure Eva.  Mais en proie à une malédiction familiale, il craint de céder à la folie meurtrière s'il cède à cet amour. D'autant que cet amour névrotique suscite la jalousie de Peter, le prétendant d'Eva, et l'hostilité de l'aubergiste Christobald. Une rivalité qui s'achèvera dans les flammes du château d'Heinrich.

Schreker, une résurrection
Figure musicale majeure de la République de Weimar, Schreker est un incontournable de son temps. Auteur d'une œuvre marquée par la morbidité, l'autodestruction et la sexualité qui doit beaucoup à Wagner et brille par la richesse de sa palette musicale, Schreker connaît un succès immense avec Der Der ferne Klang ou Les Stigmatisés. Mais Irrelohe, créé en 1924, l'année de l'incarcération d'Hitler pour son putsch raté, devait être le chant du cygne de celui qui est alors le directeur éminent de l'Ecole supérieure de musique de Berlin. Une fois les Nazis au pouvoir il devient un paria, symbole de l'art dégénéré et de l'internationalisme décadent, qui a également le "tort" d'être juif. Il est en réalité un avant-gardiste qui préfigure, avec 30 ans d'avance, la musique Hollywoodienne des années 50. Spécialiste des compositeurs allemands des années 20 et 30, le metteur en scène David Bösch offre à ce génie injustement réprouvé de l'esprit allemand et à son vénéneux Irrelohe une résurrection à la mesure de sa puissance.

Opéra en trois actes, 1924
Livret du compositeur

Nouvelle production

  • Bernhard Kontarsky, chef d'orchestre Interview

Distribution

Direction musicale

Bernhard Kontarsky

Mise en scène

David Bösch

Décors

Falko Herold

Costumes

Moana Stemberger

Lumières

Michael Bauer

Dramaturgie

Janine Ortiz

Chef des Chœurs

Johannes Knecht

Le Comte Heinrich

Stephan Rügamer

Eva

Deirdre Angenent

La Vieille Lola

Janina Baechle

Peter, fils de Lola

Julian Orlishausen

Christobald

James Kryshak

Fünkchen, un musicien

Peter Kirk

Strahlbusch, un musicien

Simon Mechlinski

Comte Heinrich

Tobias Hächler

Orchestre et Chœurs de l'Opéra de Lyon

Pourquoi on aime

Bien que tombé dans l'oubli à sa mort en 1934, Schreker était l'égal d'un Richard Strauss.

Pourquoi on aime

Irrelohe est le dernier feu d'une période infiniment riche pour ce chantre de l'impressionniste-expressionniste.

Pourquoi on aime

C'est l'occasion de revoir à l'Opéra de Lyon David Bösch, déjà metteur en scène de Les Stigmatisés du même Schreker.

Ma soirée

  • Trouver la place idéale

    Découvrez les plans de salles, trouvez la place idéale et bénéficiez du meilleur tarif.
  • Première fois à l’Opéra

    Comment je m’habille ? À quelle heure j’arrive ? 
  • Bars et restauration

    Avant le spectacle, et même pendant l'entracte, il est toujours temps à l'opéra de s'offrir un petit plaisir culinaire.

Vos rendez-vous autour du spectacle