Sourdurent / L'Ocelle Mare

de 15€ à 19€

Opéra Underground

Tradition et futurisme franco-occitan

  • Amphi de l’Opéra
  • 1h 30mn
  • 20:00

À propos

Sourdurent
Sourdure, l’entité solo du musicien Ernest Bergez, devient Sourdurent, une déclinaison plurielle renforcée de quatre musiciens roués aux musiques traditionnelles et aux expérimentations débridées. 
L’espròva, l’album de Sourdure paru en 2018, est une espèce de météorite improbable, disque magnifique à la fois cérébral et lyrique, traditionnel et futuriste.    
Avec Sourdurent, Ernest Bergez s’autorise plus de polyrythmie et de polyphonie (Huit mains obligent...). Toujours enraciné dans le répertoire du Massif central, les nouveaux arrangements ne craignent pas l’hybridation - répertoires imaginaires ou ré-imaginés, empruntés aux traditions grecques, perses ou maghrébines. 
Une musique qui s’écoute mais qui fait aussi danser, alliée à une poésie franco-occitane communiquée avec une réelle émotion.

Ernest Bergez : violon, voix, électronique 
Jacques Puech : cabrette, voix 
Elisa Trebouville : banjo, voix, percussions 
Loup Uberto : luth trois cordes basse, voix, percussions

L'Ocelle Mare
Chimère musicale, mi-homme orchestre, mi-savant fou, Thomas Bonvalet est un multi-instrumentaliste qui a créé un univers parallèle au moyen d’instruments hétéroclites : diverses percussions et éléments mécaniques, instruments à vent, objets détournés et un dispositif d’amplification fait maison.
 
Thomas Bonvalet : Banjo, métronome mécanique, diapasons, claves, concertina etc.