Rodolphe Briand

Rodolphe-Briand

Ténor
Chanteur jouant la comédie, comédien qui chante : Rodolphe Briand est l’un et l’autre, menant depuis 1994 une carrière qui le conduit des tréteaux des théâtres aux plateaux des plus grandes salles d’opéra. Après La Cagnotte (Labiche) à la Comédie-Française et les comédies musicales Cat’s, Les Misérables, Kiss me Kate, Chantons sous la pluie et L’Homme de la Mancha, il se produit dans La Flûte enchantée (Mozart) au Festival de Saint-Céré, à l’Opéra d’Avignon et l’Opéra de Paris, fort d’une solide formation lyrique acquise au côté de Jean-Pierre Blivet ainsi qu’au Centre de formation lyrique de l’Opéra de Paris.
Récompensé en 1997 au Concours international de Marseille, il chante dans de nombreuses productions : Guillot de Morfontaine (Manon, Massenet) à Madrid, Munich, Genève, Monte-Carlo, Palerme, à la Scala de Milan et l’Opéra de Paris ; en 1999, il interprète Falsacappa (Les Brigands, Offenbach) mis en scène par Jérôme Deschamps à Bordeaux et NancySancho (L’Homme de la Mancha, Leigh) à l’Opéra de Liège avec José Van Dam.
Il chante aussi Les Contes d’Hoffmann (Offenbach) à Nancy, Monte-Carlo, Pékin et Milan ; le Remendado (Carmen, Bizet) à Milan, Orange, Venise, Sao Paulo et Genève ; Bardolfo dans Falstaff (Verdi) à Bordeaux, Strasbourg, Lausanne, Paris et Monte-Carlo, Trabucco (La Force du destin, Verdi), Schmidt (Werther, Massenet), Pompeo (Benvenuto Cellini, Berlioz) et Spoletta (Tosca, Puccini) à l’Opéra de Paris, Mime (L’Or du Rhin, Wagner) à Monte-Carlo.
Il a incarné Ménélas (La Belle Hélène, Offenbach) à Strasbourg, Bordeaux et Montpellier, le Brésilien (La Vie parisienne) et John Styx (Orphée aux Enfers) à Bordeaux, Fritz (La Grande Duchesse de Gérolstein) à Strasbourg et Genève, Bilou (Le Chanteur de Mexico, Francis Lopez) à Lausanne et Barkouf dans l’opéra d’Offenbach à Strasbourg.
Prochainement, il chantera Manon à l’Opéra de Paris ; La Périchole (Offenbach), Les Mamelles de Tirésias (Poulenc) et La Vie Parisienne au Théâtre des Champs-Élysées.