Dmitry Ulyanov

Basse

Né à Ekaterinbourg, Dmitry Ulyanov s’est formé au Conservatoire d’État de l’Oural auprès de V. Pisarev. Il en sort diplômé en l’an 2000, année où il remporte le grand prix du Concours international de chant du Festival international de l’UNESCO au Kazakhstan. Il remporte aussi le prix Casta Diva du meilleur chanteur de l’année en 2015 et a été nominé deux fois aux Masques d’or pour son interprétation de Koutouzov dans Guerre et paix (Prokofiev) en 2013 et Khovansky dans La Khovanchtchina (Moussorgski) en 2016. En 2019, il a été nommé Artiste émérite de la Fédération de Russie. De 1997 à 1998, il est soliste à l’Opéra d’État d’Ekaterinbourg, puis de 1998 à 2000, soliste au Nouvel Opéra de Moscou, où il chante Loredano (I Due Foscari, Verdi), Stromminger (La Wally, Catalani) et Varlaam (Boris Godounov, Moussorgski). 
Soliste de l’Opéra Stanislavski depuis l’an 2000, il y interprète Raimondo (Lucia di Lammermoor, Donizetti), le rôle-titre de Don Giovanni et Don Alfonso dans Così fan tutte (Mozart), les quatre Méchants (Les Contes d’Hoffmann, Offenbach), Colline (La Bohème, Puccini), Grémine (Eugène Onéguine, Tchaïkovski), Don Basilio (Le Barbier de Séville, Rossini), Golova (La Nuit de mai (Rimski-Korsakov), Koutouzov (Guerre et paix) et Padre Guardiano (La Force du destin, Verdi).
Il se produit sur de nombreuses scènes européennes : Opéra national de Paris, Teatro Real de Madrid, Wiener Staatsoper, Théâtre Bolchoï de Moscou, Liceu de Barcelone, Capitole de Toulouse, Opéras d’Amsterdam, Cagliari, Strasbourg, Lyon et Monte-Carlo, etc. 
La saison dernière, il a interprété le Grand Inquisiteur dans Don Carlos (Verdi) au Staatsoper de Vienne, Filippo II (Don Carlo) à Madrid, Galitsky (Le Prince Igor, Borodine) à l'Opéra de Paris et Grémine (Eugène Onéguine) avec l’Orchestre de la Fondation Gulbenkian de Lisbonne. 
Cette saison, il chante Dodon dans Le Coq d’or (Rimski-Korsakov) au Festival d’Aix-en-Provence.