Christophe Honoré

Mise en scène

christophe honoréFormation et débuts : originaire de Carhaix où il naît en 1970, Christophe Honoré étudie les lettres modernes et le cinéma à Rennes, puis devient chroniqueur pour la presse écrite en 1995. 
Littérature : il publie son premier livre pour enfants, Tout contre Leo, en 1995, puis de nombreux autres livres abordant des thèmes rarement traités dans la littérature jeunesse – le suicide, l’inceste, le sida ou encore l’homoparentalité. Il écrit aussi deux romans pour adultes, L’Infamille et La Douceur.
Théâtre : sa première pièce, Les Débutantes, est créée en 1998 au Festival d’Avignon (Off) et diffusée en 2003 sur France Culture. Il retourne à Avignon en 2005 avec Dionysos impuissant, adaptation des Bacchantes d’Euripide (In), met en scène Angelo, tyran de Padoue (Hugo) en 2008 et présente La Faculté et Un jeune se tue en 2012. Nouveau Roman est créée au Théâtre de La Colline en 2012. Il est artiste associé du Théâtre de Lorient.
Cinéma : à la fin des années 90, il signe divers textes polémiques dans les Cahiers du cinéma sous le nom de Roland Cassard, en hommage à Jacques Demy. Il réalise son premier court-métrage en 2000, Nous deux, puis collabore au scénario du film d’Anne-Sophie Birot Les Filles ne savent pas nager. En 2002 sort son premier long-métrage, Dix-sept fois Cécile Cassard ; il adapte ensuite le roman de Georges Bataille Ma mère et aborde la relation fraternelle avec Dans Paris (2006). Il s’essaie à la comédie musicale avec Les Chansons d’amour (2007), puis transpose La Princesse de Clèves pour Arte en 2008 (La Belle Personne). Louis Garrel, Catherine Deneuve, Chiara Mastroianni et Ludivine Sagnier l’accompagnent dans Non ma fille, tu n’iras pas danser, Homme au bain et Let My People Go ! En 2011, Les Bien-aimés est projeté en clôture du Festival de Cannes. Il adapte les Métamorphoses d’Ovide en 2014 puis Les Malheurs de Sophie en 2016, réalise Plaire aimer et courir vite (2018), Chambre 212 (2019), etc. 
Lyon : il signe la mise en scène Dialogues des Carmélites (Poulenc) en 2013, Pelléas et Mélisande (Debussy) en 2015 et Don Carlos (Verdi) en 2018.
Au Festival d’Aix-en-Provence : en 2016, il réalise la mise en scène de Così Fan Tutte (Mozart) et Tosca (Puccini) avec l’Orchestre de l’Opéra de Lyon en 2019.
Distinctions : prix du meilleur réalisateur au Festival de Cabourg (2007), Prix spécial du jury au Festival Gay & Lesbien de Turin (2008), Prix du meilleur scénario au Festival de Lecce (2009), Prix Baobab au Salon du livre jeunesse de Montreuil (2010).