Christopher Ainslie

Ainslie

Formation : Christopher Ainslie commence le chant dans un choeur de Cape Town. Il poursuit ses études au Royal College of Music de Londres, dont il sort diplômé en 2007. Il vit actuellement entre les États-Unis, l’Allemagne et le Royaume-Uni et se produit dans le monde entier.
Répertoire et scènes : il est Orphée dans Orphée et Euridice (Gluck) à l’Opéra de Lyon et l’Opéra national de Lorraine, Othon dans Le Couronnement de Poppée (Monteverdi), David dans Saül et Eustazio dans Rinaldo (Haendel) à Glyndebourne, Oberon dans Le Songe d’une nuit d’été (Britten) pour Opera North, Othon dans Agrippina et Tamerlano dans l’opéra éponyme au Festival Haendel de Göttingen, il incarne le rôle-titre de Amadigi (Haendel) à l’Opéra de Central City (Colorado) et au Wigmore Hall de Londres, Unulfo dans Rodelinda (Haendel) au Teatro Real de Madrid et à l’English national opera (ENO), Artaxerxes dans l’opéra de Arne à Covent Garden, Antonio dans Le Marchand de Venise, création mondiale d’André Tchaikowsky au Festival de Bregenz (2013), Thésée et le Messager dans Thebans (Anderson) à l’ENO et un Innocent dans The Minotaur (Birtwistle) à Covent Garden.
Au concert : Messe en si mineur de Bach et Messie de Haendel à Carnegie Hall, Magnificat de Bach et création de A European Requiem (MacMillan) au Festival Bach de l’Oregon, Passion selon saint Matthieu (Bach) et rôles-titres de Solomon et Joseph et ses frères au Festival Haendel de Londres ; concerts avec l’Orchestre de Philadelphie, le National Symphony Orchestra au Kennedy Centre, le Philharmonia Baroque Orchestra de San Francisco, Les Arts Florissants, le Hallé Orchestra, etc.
Récemment : Giulio Cesare (Haendel) avec l’English Touring Opera, Oberon à l’ENO, Ottone à The Grange Festival, concerts avec Les Musiciens du Louvre, productions au Semperoper de Dresde, à l’Opéra national du Chili et au Théâtre du Châtelet.