Carl Ghazarossian

Carl Ghazarossian © Sophie Deiss

Formation et débuts : né à Marseille, Carl Ghazarossian est diplômé du Conservatoire national supérieur de musique et danse de Paris et de la Guildhall School of Music and Drama de Londres. Il remporte de nombreux prix et se fait rapidement remarquer dans le répertoire baroque, sous la direction de chefs tels que Jean-Claude Malgoire, Marc Minkowski, René Jacobs, Emmanuelle Haïm, Hugo Reyne ou Jean-Christophe Spinosi. Il se produit aussi avec La Chapelle Rhénane. En 2015, il fonde l’Ensemble CantopiantO.
Répertoire et scènes : Achille (La Belle Hélène) et Babylas (Monsieur Choufleuri restera chez lui le...,Offenbach), le Président (Femmes vengées, Philidor), Jean (Jean de Paris, Boieldieu) à Compiègne, Vulcain (Psyché, Lully) à Toulon et Montpellier, rôle-titre de L’Orfeo (Monteverdi) à Hanovre, Don Ottavio (Don Giovanni, Mozart) à Corte, le Remendado (Carmen, Bizet) à Caen et Lyon, les quatre rôles comiques (Les Contes d’Hoffmann, Offenbach) à Bergen et Saint-Étienne, Lurcanio (Ariodante, Haendel) en tournée en Allemagne, Suisse et au Luxembourg, rôle-titre de Le Huron (Grétry) au Théâtre Adyar (Paris), Don Basilio et Don Curzio (Les Noces de Figaro, Mozart) à Massy et Avignon, Spalanzani (Les Contes d’Hoffmann) à Lyon et Tokyo, etc.
Au concert : il donne de nombreux récitals avec David Zobel et enregistre un disque de mélodies sur des poèmes de Verlaine (Hortus, 2016).
Enregistrements : Oloferne (La Giuditta, Scarlatti) avec l’Ensemble baroque de Nice ; Motet pour une longue offrande (Charpentier) avec William Christie, Bob dans Toi c’est moi (Simons) avec la compagnie Les Brigands.
À venir : Curzio (Les Noces de Figaro) à Marseille, le Père (Les Sept Péchés capitaux, Weill) à Tours, Andrea Chenier (Giordano) à Toulon, La Vie parisienne (Offenbach) à Metz et Massy, L’Étoile (Chabrier) avec l’Atelier lyrique de Tourcoing, La Carmélite (Hahn) pour le Palazzetto Bru Zane, Falstaff (Verdi) à Antibes, etc.