Antonio Di Matteo

Antonio-di-Matteo

Basse
Antonio Di Matteo s’est formé au Conservatoire de Salerne ; il participe aux master-classes de Walter Alberti, Thomas Hampson et Renata Scotto et se perfectionne à l’Académie nationale Sainte-Cécile auprès d’Anna Vandi, Renata Scotto et Cesare Scarton. Aujourd’hui, il travaille auprès de Tommaso Monaco. À l’âge de 22 ans, il rejoint le choeur du Théâtre San Carlo de Naples, où il se produit sous la direction de Roberto Abbado, Riccardo Muti et Nello Santi.
Il a été lauréat du prix spécial Paolo-Montarsolo au 8e Concours de chant Francesco Albanese (2012), du prix de la Critique au 9e Concours Ottavio Ziino (Rome, 2012), du prix spécial Luciano-Pavarotti au 7e Concours d’opéra de Ravello (2013), du 1er prix au 5e Concours Benvenuto Franci (Pienza, 2014) et du prix spécial du jury au 7e Concours Umberto Giordano (Lucera, 2015).
Il fait ses débuts à la scène en 2013 dans le rôle du Chasseur dans Rusalka (Dvořák), puis chante Sarastro dans La Flûte enchantée (Mozart) dans le cadre du programme jeunes chanteurs du Festival de Salzbourg, Don Carlos (Verdi) avec Antonio Pappano à Salzbourg, Otello (Verdi) à Naples et Don Giovanni (Mozart) à Modène, Plaisance et Lucques.
Récemment, il a interprété Macbeth (Verdi) à Bari, Aïda (Verdi) à Taormine, Bologne et aux Thermes de Caracalla, Leone dans Attila (Verdi) à Bologne et Palerme, le Prince dans Adrianna Lecouvreur (Cilea) et Timur (Turandot, Puccini) à Cagliari et Rome, Colline (La Bohème, Puccini) à Nice et Palerme, Angelotti (Tosca, Puccini) à Bari, Francesca da Rimini (Zandonai) au Festival de la vallée d’Itria (2016), Sparafucile (Rigoletto, Verdi) à Pise, Naples et Tokyo avec Riccardo Muti, le Commandeur (Don Giovanni) à Spolète, Tom (Un bal masqué, Verdi) à Barcelone, Otello à Monte-Carlo, Simon Boccanegra (Verdi) au Festival de Salzbourg.
Prochainement, il interprètera Norma (Bellini) à Catane, Les Puritains (Bellini) à Gstaad et Rigoletto à Mascate.