Antoinette Dennefeld

Antoinette Dennefeld

Mezzo-soprano
Née à Strasbourg, Antoinette Dennefeld développe très jeune un goût pour la scène et le spectacle vivant. Elle entre à la Haute École de musique de Lausanne en 2006, où elle suit les master-classes de Christa Ludwig, Dale Duesing et Luisa Castellani et participe à l’Atelier lyrique, soutenue par des bourses de la Fondation Mosetti et du Cercle romand Richard Wagner.
Diplômée en 2011, elle reçoit le prix Max Jost, le prix de l’Association vaudoise des amis de l’OSR, le prix Paderewski ; elle est lauréate d’une bourse de la Fondation Leenaards et remporte le grand prix et le prix de l’Office franco-québécois pour la jeunesse au Concours de chant de Marmande, ainsi que le 3e prix ex-aequo et le prix du public au Concours de chant de Genève.
Elle fait ses débuts à l’opéra dans La Flûte enchantée (Mozart) à Lausanne, puis interprète sur cette scène Zulma (L’Italienne à Alger, Rossini) ou encore Stéphano (Roméo et Juliette (Gounod). Elle est Dorabella (Cosi fan Tutte, Mozart) à Tenerife, Annio (La Clémence de Titus, Mozart) à Montpellier, Louise (Les Mousquetaires au couvent, Varney) et Brigitte (Le Domino noir, Auber) à l’Opéra-Comique, Rosina (Le Barbier de Séville, Rossini) à Florence, etc.
À l’Opéra de Lyon : la Chatte et l’Écureuil (L’Enfant et les sortilèges, Ravel), Isolier (Le Comte Ory, Rossini), Cunégonde (Le Roi Carotte, Offenbach), Donna Elvira (Don Giovanni, Mozart).
Récemment, elle a chanté La Traviata (Verdi), Cavalleria Rusticana (Mascagni), Carmen (Bizet), La Clémence de Titus et Yvonne, princesse de Bourgogne (Boesmans) à l’Opéra de Paris et Concepción (L’Heure espagnole, Ravel) avec Opera Lombardia.
Elle forme depuis 2009 le Duo Almage avec le pianiste Lucas Buclin : ils ont enregistré en 2012 des mélodies de Poulenc, Aboulker et Britten et des Lieder de Strauss et Wolf pour le prix jeune talent de la Société vaudoise des amis de l’OSR.
Cette saison, elle chantera Carmen à l’Opéra du Rhin, Hermia (Le Songe d’une nuit d’été, Britten) à Lille, le rôle-titre de La Périchole (Offenbach) au Théâtre des Champs-Élysées et Pelléas et Mélisande (rôle-titre) avec l’Orchestre national de France.