Andrey Zhilikhovsky

Baryton

Le baryton moldave Andrei Zhilikhovsky étudie la direction de chœur à l’Université de musique Stefan-Nyaga de Chișinău (Moldavie) tout en se formant au chant ; il rejoint ensuite le Conservatoire Rimski-Korsakov de Saint-Pétersbourg. 
Il est finaliste du Concours international de chant de Saint-Pétersbourg 
(2007) et reçoit les troisièmes prix du Concours international Elena-Obraztsova (2009) et du Concours international de chant Maria-Bieşhu. De 2010 à 2012, il est soliste au Théâtre Mikhaïlovski de Saint-Pétersbourg, où il interprète Belcore (L’Élixir d’amour, Donizetti), le Prince (Cendrillon, Asafiev), Douphol (La Traviata, Verdi), le Dancaïre (Carmen, Bizet). 
En 2011, il fait ses débuts à l’Opéra national de Lettonie dans le rôle de Figaro (Le Barbier de Séville, Rossini) puis rejoint l’année suivante le programme pour jeunes artistes du Théâtre Bolchoï, où il revient ensuite comme soliste invité : rôle-titre d’Eugène Onéguine (Tchaïkovski), Malatesta (Don Pasquale, Donizetti), Falke (La Chauve-Souris, J. Strauss), Guglielmo (Così fan tutte, Mozart), Marcello (La Bohème, Puccini). 
Il a récemment fait ses débuts à l’Opéra de Munich (L’Élixir d’amour), l’Opéra national de Paris (Robert, Iolanta, Tchaïkovski), au Deutsche Oper de Berlin (Les Fiançailles au couvent, Prokofiev), au Festival de Glyndebourne (Don Pasquale), à l’Opéra de Washington (Le Barbier de Séville) et à l’Opéra de Rome (Les Noces de Figaro, Mozart). Il chante sous la direction de Daniel Barenboïm et entretient une étroite collaboration avec le metteur en scène Dmitri Tcherniakov. 
La saison dernière, il a fait ses débuts au Metropolitan Opera de New York (La Bohème, Puccini). Cette saison, il fera ses débuts à Covent Garden 
(Valentin, Faust, Gounod) et au Liceu de Barcelone (La Dame de pique, Tchaïkovski), chantera Sadko au Théâtre Bolchoï et se produira à Munich, Dresde, Glyndebourne et New York.