Carte blanche à William Forsythe

© Olivier-Culmann / Tendance-Floue

Carte blanche à William Forsythe

Danse

Fabrice Mazliah / William Forsythe

  • Opéra de Lyon
  • 1h 40mn
    dont 1 entracte(s) de 20 min

La présentation d'un pass sanitaire est obligatoire pour assister à cet événement.
En savoir +

Monument de la danse néoclassique, William Forsythe se voit offrir une carte blanche par l'Opéra de Lyon. L'occasion d'approcher, en trois entrées caractéristiques, dont l'une proposée par son ancien collaborateur Fabrice Mazliah, la manière dont le chorégraphe new-yorkais a su renouveler le ballet.

  • 20:00
  • 20:00
  • 20:00
  • 20:00
  • 20:00
  • 20:00

À propos

En ouverture, invitation est faite à Fabrice Mazliah, longtemps interprète et collaborateur de la Forsythe Company, avec une création en écho à l'œuvre du maître. Puis l'on entre au cœur de l'écriture structuraliste de Forsythe avec Quintett, un classique marqué par la virtuosité des déséquilibres sur pointes. Avant que la soirée ne s'achève avec One Flat Thing, reproduced, autre classique aux allures de vertigineux sauts d'obstacles.

Sheela Na Gig, chansons populaires
Dans Sheela Na Gig, commande du Ballet de l'Opéra de Lyon, Fabrice Mazliah utilise comme souvent la voix pour mettre en lumière les agissements scéniques de ses danseurs. En s'appuyant sur un corpus de chansons populaires liées à la condition féminine, il propose d'explorer ce qui se cache derrière le fait d'être une interprète-femme sur scène, déjouant les stéréotypes de genre dans une danse nourrie de partage et de solidarité.

Quintett, structuralisme et déséquilibres
Virtuosité des déséquilibres, étirements extrêmes, Quintett s'inscrit dans la veine des danses structuralistes de Forsythe. Sur le plateau, un projecteur dirigé vers une trappe ouverte. En surgissent deux danseuses qui tentent de gagner le monde aérien malgré l'intervention de trois danseurs en des corps à corps sauvages. Une pièce répétitive à l'infini dont l'émotion empathique s'épanouit au son d'une musique de Gavin Bryars.

One Flat Thing, reproduced, esprit (et corps) olympique
One Flat Thing, reproduced, surnommé William Forsythe's Olympics, met en scène la puissance du mouvement dans un désordre savamment orchestré : un parcours sauvage au milieu de grandes tables devenues radeaux ou surfaces habitables entre ciel et terre. Les danseurs, devenus objets du système, se déploient entre ces plates-formes, nous offrant une multiplicité de points de vue sur cet insolite déchaînement.
 

Sheela Na Gig
Création

Quintett
Reprise

One Flat Thing, reproduced
Reprise

Voir aussi

  • Interview de Fabrice Mazliah, chorégraphe

    Interview

  • One Flat Thing, reproduced

    Extrait du spectacle

  • Quintett - © Jean-Pierre Maurin Quintett - © Jean-Pierre Maurin
  • Quintett Quintett - © Jean-Pierre Maurin
  • Quintett - © Jean-Pierre Maurin Quintett - © Jean-Pierre Maurin
  • One Flat Thing, reproduced One Flat Thing, reproduced - © Michel Cavalca
  • One Flat Thing, reproduced One Flat Thing, reproduced - © Michel Cavalca
  • One Flat Thing, reproduced One Flat Thing, reproduced - © Michel Cavalca
  • One Flat Thing, reproduced One Flat Thing, reproduced - © Michel Cavalca

Distribution Sheela Na Gig

Chorégraphie

Fabrice Mazliah, en collaboration avec les interprètes

Concept costumes et décors

Fabrice Mazliah

Travail vocal et oeil extérieur

Dalila Khatir

Lumières

Mathias Rieker

Composition et effets sonores

kling klang klong / Johannes Helberger et Maurice Mersinger

Distribution Quintett

Chorégraphie

William Forsythe en collaboration avec Dana Caspersen, Stephen Galloway, Jacopo Godani, Thomas McManus et Jone San Martin

Musique

Gavin Bryars, "Jesus’ Blood Never Failed Me Yet"

Costumes

Stephen Galloway

Distribution One Flat Thing, reproduced

Musique

Thom Willems

Costumes

Stephen Galloway

Ballet de l'Opéra de Lyon

Pourquoi on aime

Cette soirée nous lance à la découverte de trois déclinaisons d'une esthétique incontournable.

Pourquoi on aime

Cette soirée est aussi l'occasion de se familiariser avec l'univers forsythien de Fabrice Mazliah, dans une commande du Ballet de l'Opéra.

Pourquoi on aime

Voilà une manière de lancer des ponts entre un monument du XXe siècle et la danse du XXIe.

Ma soirée

  • Trouver la place idéale

    Découvrez les plans de salles, trouvez la place idéale et bénéficiez du meilleur tarif.
  • Première fois à l’Opéra

    Comment je m’habille ? À quelle heure j’arrive ? 
  • Bars et restauration

    Avant le spectacle, et même pendant l'entracte, il est toujours temps à l'opéra de s'offrir un petit plaisir culinaire.