Michèle Losier

Mezzo-soprano

michele-losierRépertoire et scènes : acclamée autant pour la richesse de sa voix que pour sa vibrante présence scénique, la mezzo-soprano canadienne Michèle Losier chante sur les plus grande scènes françaises et internationales – Metropolitan Opera de New York, Covent Garden de Londres, Liceu de Barcelone, Théâtre des Champs-Élysées, Festival de Salzbourg, Opéra national de Bordeaux, Opéra de Sydney.
Son répertoire se concentre surtout sur l'opéra français et l'opéra mozartien : elle est ainsi Dorabella dans Così fan tutte (Mozart), mise en scène d'Anne Teresa de Keersmaeker au Palais Garnier, Chérubin dans Les Noces de Figaro (Mozart) aux Opéras de San Francisco et Washington, Sesto dans La Clémence de Titus (Mozart) à la Monnaie de Bruxelles et à l'Opéra d'État de Vienne, et récemment, Idamante dans Idoménée (Mozart) à la Scala de Milan. Elle a été très remarquée dans Benvenuto Cellini (Berlioz), production de Terry Gilliam à l'Opéra Bastille dirigée par Philippe Jordan, et a interprété Judith dans Le Château de Barbe-Bleue (Bartók) avec Yannick Nézet-Séguin à Montréal, sa ville natale.
Lyon : elle chante le rôle-titre de La Cenerentola (Rossini) à l'Opéra de Lyon en 2017.
La saison dernière : Octavian dans Le Chevalier à la rose (R. Strauss) à l'Opéra d'État de Berlin avec Zubin Mehta, Carmen dans l'opéra de Bizet au Théâtre royal danois, Nicklausse dans Les Contes d'Hoffmann (Offenbach) à l'Opéra d'État de Bavière de Munich et à la Monnaie de Bruxelles.
En concert : récitals avec piano ou orchestre dans un répertoire de mélodies et lieder (Mahler, Berlioz, Ravel, Chausson). Elle a enregistré pour le label Fuga Libera des mélodies de Duparc avec le pianiste Daniel Blumenthal, et un florilège de mélodies françaises avec Olivier Godin pour le label canadien ATMA.
Cette saison : elle se produira à nouveau à l'Opéra d'État de Vienne et à l'Opéra de Paris.