Martin Hässler

Hassler

Formation et débuts : d’origine allemande, Martin Hässler s’est formé à l’Académie de musique de Leipzig puis à la Guildhall School of Music and Drama de Londres, où il étudie avec Rudolf Piernay et Janice Chapman. Il a remporté le deuxième prix du Concours international de chant « Das Lied » de Thomas Quasthoff, le premier prix junior du Bundeswettbewerb Gesang de Berlin et le prix du Meilleur chanteur du Concours Gerald Moore de Londres. En 2016, il fait ses débuts au Garsington Opera dans le rôle du Capitain (Eugène Onéguine, Tchaïkovski), puis dans The 8th Door (Paterson) au Scottish Opera et Spiel im Sand (Rotman) à Magdebourg et Halle.
Récemment : Don Inigo dans L’Heure espagnole (Ravel) à l’Opéra de Lyon, le Grand Prêtre de Belos (Nabucco, Verdi) à Lyon, au Théâtre des Champs-Élysées et à l’Opéra de Vichy, un Nain (Blanche-Neige, Lange) à Leipzig et Guglielmo (Cosi fan tutte, Mozart) au Nevill Holt Opera.
En concert : La Création et Stabat Mater de Haydn, Requiem de Mozart, Symphonie n° 9 de Beethoven, Requiem allemand de Brahms, Elias et Paulus (Mendelssohn), Passion selon saint Matthieu (Bach) avec l’Orchestre symphonique de Milan Giuseppe Verdi, Oratorio de Noël (Bach) au Gewandhaus de Leipzig, Jephtha (Haendel) à la Tonhalle de Zurich, etc. Il se produit à la Philharmonie et l’Opéra allemand de Berlin avec Philip Moll, au Château Herten avec Graham Johnson, au Salon lyrique de Weimar avec Daniel Heide, au Musikverein de Vienne, aux Wigmore Hall, à la Fondation Singer-Polignac, au Festival Schubert de la BBC, etc. Il a également ouvert le Festival de Lieder LIFE Victoria (Barcelone) avec Julius Drake, Monterone (Rigoletto,Verdi) à Leipzig, Joe (Mahagonny, Weill) à Parme, Rückert-Lieder de Mahler avec l’Orchestre symphonique de Milan, Oratorio de Noël à Dresde avec Ludwig Güttler.