• Saison 22/23

Christophe Pohl

Après ses premières expériences vocales au sein du Chœur de garçons de Hanovre, Christoph Pohl a fait partie pendant 8 ans de l’ensemble vocal Modell Andante. Puis il étudie le chant lyrique à l’Académie de Musique et de Théâtre de Hanovre.
De 2003 à 2005, il est membre du Studio de l’Opéra de Hambourg où il chante plusieurs rôles, dont Papageno (La Flûte enchantée, Mozart). Il est lauréat de plusieurs concours internationaux et a reçu le Prix Christel-Goltz de la fondation du Semperoper de Dresde. De 2005 à 2018, il est membre de la troupe du Semperoper où il a chanté Mozart : Papageno, le Comte (Les Noces de Figaro), Guglielmo (Cosi fan tutte) ; Rossini : Dandini (La Cenerentola), Figaro (Le Barbier de Séville) ; Wagner : le Héraut (Lohengrin) ; Verdi : Germont (La Traviata), Posa (Don Carlo) ; Puccini : Marcello (La Bohème), Lescaut (Manon Lescaut) ; Tchaïkovski : rôle-titre d’Eugène Onéguine ; Strauss : Harlekin (Ariane à Naxos), Olivier et le Comte (Capriccio) ; et les plus rares Švanda Dudak (Weinberger) et Les Enfants du roi (Humperdinck).
Il a chanté également au Deutsche Oper de Berlin, à l’Opéra de Leipzig, au Bayerische Staatsoper de Munich (La Tragédie du diable, Peter Eötvös ; Les Noces de Figaro), à l’Opéra des Flandres (Amfortas, Parsifal, Wagner), au Covent Garden de Londres où il crée Morgen und Abend, composé pour lui par Georg Friedrich Haas. Au Theater an der Wien il a chanté Thoas (Iphigénie en Tauride, Gluck), les rôles-titres de Falstaff (Salieri) et Guillaume Tell (Rossini).
Il pratique aussi le lied, son premier disque comprend des œuvres de Mahler, Liszt, Pizzetti et Wolfgang Rihm.
A l’Opéra de Lyon, il a incarné le Comte (Capriccio, Strauss) en 2013.

christoph_pohl_web.jpg
logosoutenir.svg

Soutenir l'Opéra

Engagez-vous et contribuez à la concrétisation de ses missions et de ses projets