Roberto Scandiuzzi

Basse

Roberto-ScandiuzziRépertoire et scènes : originaire de Trévise, Roberto Scandiuzzi s’est spécialisé dans le domaine du bel canto. Le rôle de Fiesco dans Simon Boccanegra (Verdi) à Covent Garden en 1991, sous la direction de Georg Solti, inaugure sa carrière internationale : il chante ensuite au Metropolitan Opera de New York, à San Francisco, Paris, Nice, Toulouse, Genève, Zurich, Amsterdam, Berlin, Dresde, Hambourg, Munich, Vienne, Moscou, Madrid, Barcelone, Londres (Covent Garden), Tokyo, Milan (Scala), Venise (Fenice)… et aux festivals d’Orange, de Salzbourg, de Vérone, etc. Il chante Mozart (Don Giovanni) ; Bellini : La Somnambule, Les Puritains et Norma ; Verdi : Zaccaria (Nabucco), Silva (Ernani), Walter (Luisa Miller), Padre Guardiano (La Force du destin) Philippe II dans Don Carlos (Verdi) ; le répertoire vériste – Mefistofele (Boito), La Gioconda (Ponchielli), Cristoforo Colombo (Franchetti), L’amore dei Tre Re (Montemezzi) ; le répertoire français – La Juive (Halévy), Faust et Roméo et Juliette (Gounod), Don Quichotte (Massenet) et Pelléas et Mélisande (Debussy) – et russe – Eugène Onéguine (Tchaïkovski), La Khovanchtchina, Boris Godounov (Moussorgski).
Collaborations : il a chanté sous la direction de Claudio Abbado, Myung-Whun Chung, Colin Davis, Valeri Gergiev, Carlo Maria Giulini, James Levine, Lorin Maazel, Zubin Mehta, Riccardo Muti, Seiji Ozawa, Wolfgang Sawallisch, Giuseppe Sinopoli, avec les Orchestres symphoniques de Londres, San Francisco, Boston, Chicago et Philadelphie, les Philharmoniques de Berlin, Londres et Vienne, la Staatskapelle de Dresde, les Orchestres de l’Académie nationale Sainte-Cécile (Rome) et du Mai musical Florentin, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre national de France, etc.
Enregistrements : son travail a fait l’objet de nombreux enregistrements tant audios que vidéos.