Phoenix (Andreas Hofer)

phoenixFormation et débuts : né en 1971, Andreas Hofer a étudié l’ingénierie chimique à Linz. Il fait ses débuts comme éclairagiste au Posthof de Linz, puis aux Festivals de Vienne et Salzbourg, où il a accompagné de nombreuses productions depuis 1997.
Réalisations et collaborations : depuis 2002, il signe les lumières de différentes productions de danse de la scène indépendante. Il collabore avec Christoph Marthaler depuis 2005 pour de nombreuses productions à travers le monde, du Japon au Groenland en passant par le Chili : Schutz vor der Zukunft ; Glaube, Liebe, Hoffnung ; Letzte Tage. Ein Vorabend et Riesenbutzbach - Eine Dauerkolonie à Vienne, Papperlapapp à Avignon, Oh, its like home à Cologne. En 2015, il réalise les éclairages de l’opéra Les Contes d’Hoffmann (Offenbach) au Festival de Bregenz pour Stefan Herheim, production qui inaugure leur collaboration : Les Noces de Figaro (Mozart) à l’Opéra de Hambourg (2015), Les Maîtres chanteurs de Nuremberg (Wagner) à l’Opéra Bastille (2016) et La Cenerentola (Rossini) avec l’Opéra et ballet national norvégien d’Oslo (2017). Il imagine les lumières de Tristan et Isolde (Wagner) en ouverture de la saison 2016 de l’Opéra de Graz.
Enseignement : depuis 2013, il enseigne le design de lumière et les technologies aux étudiants de la classe de scénographie de l’Académie des beaux-arts de Vienne (direction, Anna Viebrock).