Christian Zacharias

Reconnu aujourd’hui comme l’un des chefs d’orchestre et pianistes les plus importants de sa génération, Christian Zacharias est aussi un grand penseur de la musique. Depuis ses débuts, il accorde ainsi une importance particulière à l’intégrité du texte musical, s’attachant aux plus infimes détails de la partition, de l’articulation du langage afin de révéler à travers ses interprétations ce qui réside au-delà les notes. Il commence sa carrière comme pianiste avant de se tourner vers la direction d’orchestre. Il joue et dirige aujourd’hui dans le monde entier (Montréal, Porto, Bilbao, Bergen) et collabore avec les formation les plus réputées : il sera ainsi premier chef invité de l’Orchestre et du choeur de la communauté de Madrid (ORCAM) pour les prochaines saisons, présentant, entre autre projets, un Festival Schumann ; particulièrement familier du compositeur, il se produira comme pianiste dans un programme Schumann au Festival de Zermatt, à Gèfle, Göteborg, Bucarest et Danzig. Avec le Philharmonique de Stuttgart, qu’il dirige régulièrement, il donnera un programme Mozart-Bruckner en tournée à travers l’Allemagne et se produira en récital à Paris, Essen et Zurich. Christian Zacharias entretient des liens étroits avec différents orchestres à travers le monde : Orchestre de chambre de Saint Paul (SPCO), Orchestre symphonique de Göteborg, Orchestre symphonique de Boston, Orchestre de chambre de Bâle, et collabore avec des musiciens comme Frank Peter Zimmermann, le Quatuor de Leipzig et Baiba Skride. À l’opéra, il dirige La Clémence de Titus et Les Noces de Figaro (Mozart), Les Joyeuses commères de Windsor (Nicolai, prix de l´Europe francophone à l’Opéra Royal de Wallonie de Liège) et La Belle Hélène (Offenbach). Il apparaît aussi dans différents films : Domenico Scarlatti à Séville, Robert Schumann – le poète parle (INA, Paris), De B comme Beethoven à Z comme Zacharias (RTS, Switzerland), etc. Président du jury du Concours Clara Haskil en 2015 et 2017, il présidera le jury de l’édition 2018 du Concours Geza Anda et dirigera le concert de clôture. Il a été fait Officier dans l’Ordre des Arts et des Lettres par l’État français, et récompensé pour sa contribution à la Culture en Roumanie en 2009. En 2016, il est nommé membre de l’Académie royale de musique de Suède. En tant que directeur artistique et chef principal de l’Orchestre de chambre de Lausanne, il a enregistré l’intégrale des Concertos pour piano de Mozart, disques largement salués par la critique : Diapason d’Or, Choc du Monde de la Musique et prix ECHO Klassik, etc.