Ashley Wright

Chorégraphie

ashley wightFormation et débuts : d’origine australienne, Ashley Wright a commencé sa carrière au Ballet royal des Flandres en 2005, sous la direction de Kathryn Bennetts, et a rejoint le Ballet de l’Opéra de Lyon en 2012. Après le succès de Better Left Unsaid, création imaginée pour le Ballet national des Flandres en 2009 qui remporte le 2e prix et le Prix du public au Concours international de Copenhague, elle commence à développer son propre travail de recherche chorégraphique.
Créations : en mai 2015, elle présente The Elephant has left. This Room, création imaginée pour le Ballet de l’Opéra de Lyon. Cette même année, elle commence à travailler comme chorégraphe indépendante et s’installe à Berlin, puis rejoint la compagnie Emanuel Gat Dance avec laquelle elle collabore actuellement. May contain traces of, duo en collaboration avec le danseur et compositeur Tadayoshi Kokeguchi commandé par les Subsistances (Laboratoire international de création artistique), est créé à Lyon en mai 2016. En septembre 2016, Because it’s not going to come to a beginning est présenté au Festival TanzTheater International de Hanovre.
Récemment : VWA marque le début de sa collaboration avec Harris Gkekas et la création de la Compagnie Strates.