Stéphane Wrembel - Django solo

de 15€ à 19€

Opéra Underground

Ravel le Manouche

  • Amphi de l’Opéra
  • 1h 30mn

Le guitariste Stéphane Wrembel présente son nouveau disque « Django l’impressionniste ». Révélant le côté impressionniste français de la légende du jazz manouche, le disque présente 17 des compositions pour guitare solo peu connues de Django Reinhardt influencées par Ravel et Debussy. Ce disque sera présenté en première mondiale à l’Opéra Underground.  Un événement à ne pas manquer !

  • 20:00

À propos

Natif de Fontainebleau, c’est aux Etats-Unis que Stéphane Wrembel s’est fait connaître comme guitariste virtuose, spécialiste de Django Reinhardt, et compositeur des thèmes de certains des films de Woody Allen – dont Midnight in Paris et Vicky Cristina Barcelona.
Les musiciens le savent. En tant que compositeur et qu'improvisateur, le génie de Reinhardt pour l'invention mélodique, son ingéniosité harmonique et son énergie rythmique ont émerveillé et inspiré d'autres guitaristes de tous les genres, de Andrés Segovia, Chet Baker, BB King et Les Paul, à Willie Nelson, Keith Richards et Jimi Hendrix.
Et pourtant, comme le révèle Django L'Impressionniste, il y a autre chose chez Reinhardt que le swing et l'allure de ce qu'il est convenu d’appeler le jazz manouche. Wrembel dévoile un aspect différent de Django en mettant en lumière 17 pièces solo peu connues que Reinhardt a enregistrées entre 1937 et 1950. Pour Wrembel, qui est le premier interprète à avoir transcrit, enregistré et joué toutes les pièces solo de Reinhardt et les a regroupées ici dans une œuvre définitive, il s'agit d'un portrait du Reinhardt classique, l'admirateur de Maurice Ravel et de Claude Debussy, l'impressionniste gitan. 
Le disque sera lancé le 18 octobre et présenté en première mondiale à l’Opéra Underground le samedi 19 octobre à 20h !

Stéphane Wrembel organise depuis 12 ans le festival ‘Django à gogo’ en Hommage à Django Reinhardt et avec plusieurs invités, au Carnegie Hall et au Town Hall de New York :
 

Distribution

guitare

Stéphane Wrembel