Tango / Maria de la paz chante Astor Piazzolla

Amphi

Belles Latinas, 15e Festival de littératures latino-américaines – AMPHIMONDE

À propos

PRELUDIO PARA EL AÑO 3001
Un spectacle-hommage au génial musicien argentin, où Maria de la Paz choisit les morceaux qui la touchent et sort du seul rôle de chanteuse pour incarner les personnages…

Elle qui est née en pleine dictature : elle dont le nom « Marie de la paix » est un symbole de résistance, se sent interpelée. Mais il faudra attendre 2013 pour qu’elle ose se lancer et monter un premier hommage intitulé « Gracias Piazzolla ».
« Chiquilin de Bachin » , « Balada Para un Loco » : Maria de la Paz choisit les morceaux qui la touchent, dont elle sent qu’elle peut se réapproprier les paroles. Pour ce spectacle mis en scène par Lorenzo Malaguerra, elle sort du seul rôle de chanteuse pour incarner les personnages : le geste est pensé dans la recherche de la fluidité, dans le plaisir d’un mouvement habité.
Ainsi le spectacle « Preludio para el año 3001 », titre emprunté à Piazzolla, introduit enfin le thème de la renaissance !
« Chanter Piazzolla est quelque chose d’incroyablement difficile. Les harmonies sont très riches, les intentions parfois mystérieuses. Pour y arriver, on doit lâcher.