Festival quais du polar

Amphi

À propos

Vendredi 1er :

15h00 – Écrire pour la jeunesse : un plaisir ou un devoir ?
Qu’est-ce qu’écrire pour de jeunes lecteurs ? Quelles sont les conséquences sur l’écriture et la construction ? Faut-il privilégier la pédagogie, l’intrigue ou la forme ? Comment concilier éducation et évasion ? La littérature jeunesse en question avec quatre romanciers.
Avec : Daniel Picouly (France) • Stéphanie Benson (France) • Benoît Séverac (France) • Benoît Minville (France). Présenté par : Cédric Chaffard

16h30 – Savoir tirer des mots comme des balles : une question de style
Dialogues, images, ironies, ellipses et métaphores : le roman noir est une affaire de style. Qui sent le vécu, la fidélité sociale, le mix d’oralités, l’esprit pop, ou l’invention d’une langue.
Avec : Patrick Delperdange (Belgique) • Janis Otsiemi (Gabon) • Irvine Welsh (GB) • Carlos Zanón (Espagne). Présenté par : Philippe Manche

Samedi 2 :

10h30 – Black attack sur l’Union-Jack : Focus britannique La nouvelle vague
L’occasion de faire la lumière sur le polar britannique des années 2000, ses voix, ses villes et ses thèmes. Ce, avec des auteurs récemment apparus, creusant de nouvelles voix pour la « cool Britannia »
Avec : J.J. Connolly (GB) • Jessica Cornwell (GB) • L.S. Hilton (GB) • S.J. Watson (GB) • James Oswald (GB). Présenté par : Alain Léauthier

12h00 – Raconter l’exil
Richard Hoskins a vécu huit ans en Afrique ; Parker Bilal s’est établi à Barcelone, après avoir connu le Soudan, l’Égypte et le Danemark ; Walter Lucius met en scène dans son roman un journaliste afghan vivant aux Pays-Bas. Rencontre autour de l’expatriation, de l’exil et des confrontations culturelles.
Avec : Richard Hoskins (GB) • Parker Bilal (GB) • Walter Lucius (Pays-Bas). Présenté par : Vincent Raymond