Pockemon Crew - La faute idéale

Danse

Pièce chorégraphique pour huit danseurs hip-hop, une danseuse classique, une chanteuse et une comédienne
Création

À propos

Avec leur nouvelle création La Faute idéale , les Pockemon ont de la suite dans les idées et passent à la vitesse supérieure. La compagnie de huit danseurs, tribu masculine hip-hop de haut vol, s’offre un double défi. Pour la première fois, ils se confrontent à trois femmes (une danseuse classique, une comédienne, une chanteuse) sous une double direction artistique : Riyad Fghani (pour la danse) et Thomas Stache (pour la mise en scène, le scénario et la dramaturgie). Une alliance de talents nécessaire pour croiser danse, texte et chant sur le fil d’un thème périlleux. La Faute idéale s’interroge sur l’essence du féminin et son pouvoir sur les hommes, depuis l’enfance jusqu’à l’âge adulte. Hypothèse du spectacle : et si la femme avait le pouvoir d’organiser le chaos, de donner sens et forme au désordre.
L’un des cinq tableaux du spectacle s’inspire de L’Après-midi d’un Faune chorégraphié en 1912 par Vaslav Nijinski sur la musique de Debussy, pour évoquer l’ambivalence érotique de tout être humain. Ce parcours de vie, les Pockemon entendent bien le passer au crible de leur virtuosité. Débordant de jouissance à se dépasser, la compagnie valide la beauté pure du hip hop, sa rage sublimée, au service d’histoires partagées par tout un chacun.

Distribution

Chorégraphie

Thomas Stache

Direction artistique

Riyad Fghani

Musique

Christophe Rudel

Lumières

Arnaud Carlet

Décors et costumes

Tom

Danseurs de la Compagnie Pockemon

Billy Tean

Brahim Zaïbat

Daniel Tean

Douniel Fghani

Hyacinthe Vallerie

Maxime Vicente

Medhi Meziane

Patrick M'Bala

Danseuse contemporaine

Marion Mangin

Comédienne

Ana Benito

Chanteuse

Sabine Kouli