Chants d'amour du monde musulman

Amphi

À propos

« Sacré, Profane ?»
 Pour le chant oriental, il est bien difficile de séparer le sacré du profane.
Entre ces deux pôles, l’auditeur se trouve pleinement dans l’espace réservé à la musique et à la poésie.
Ce Concert investit cet espace par les Madih-s (chants de louange) et les Ghazal-s (chants d’amour), différents par les textes, mais dont les formes musicales sont similaires. 
 Selon la tradition, une belle voix est un don divin, capable de sublimer les besoins spirituels de la communauté.

Distribution

Chant

Redouane Omeir

Nay, oud

Iyad Haimour

Percussions

Ismaïl Mesbahi