Grosse Fugue

Danse

À propos

Maguy Marin — actuellement directrice du Centre chorégraphique de Rillieux-la-Pape — continue de nous réjouir et de nous émouvoir par des images fortes, souvent porteuses d'une ironie subversive, où toujours le mouvement se fond dans la théâtralité. Dans Grosse Fugue (entrée au répertoire du Ballet de l'Opéra de Lyon en 2006), quatre femmes en rouge — sang et passion — se laissent traverser par les vibrations du quatuor à cordes de Beethoven (la Grande Fugue). Les corps se font musique, soulevés de sursauts, déchirés d'attaques brusques correspondant aux coups d'archet, qui disent les aspirations et les déceptions. Tension extrême d'une danse en liberté, dévorant l'espace. Courses éperdues qui manifestent, jusqu'à l'épuisement, l'urgence de vivre chaque instant comme si c'était le dernier.

Distribution

Costumes

Chantal Cloupet

Lumières

François Renard

Musique

Ludwig van Beethoven

Ballet de l'Opéra de Lyon

Quatuor à cordes (musiciens de l'Opéra de Lyon)