Ecole de danse de l'Opéra de Paris

Danse

À propos

Etoiles de demain
Dirigée par l'Etoile Elisabeth Platel qui vient de succéder à Claude Bessy, l'Ecole de danse reste un lieu de transmission, où la scène fait partie de la formation et qui a vu naître certains des plus grands danseurs.
Elèves danseurs, petits rats de l'Opéra, qui seront peut-être au firmament un jour, présentent démonstrations etscaramouche. Pointes, pas de deux, extraits du répertoire raviront grands et petits.
Un danseur n’est pas un artiste à neuf ans : il le devient. Ce sera le fruit d’une recherche personnelle. Nous leur donnons la technique. Elle n’est qu’un moyen d’approcher cette dimension personnelle qui leur appartient.*

A Nanterre, dans la transparence de l’architecture de Christian de Portzamparc, les élèves de l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris ne craignent plus le Fantôme de l’Opéra... qui hantait le Palais Garnier. Dans le respect d’une tradition, leur formation de très haut niveau s’est adaptée aux exigences d’une scolarité poussée jusqu’au Baccalauréat.

Destinée à perfectionner les professionnels, lors de sa fondation officielle en 1713, l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris est devenue un lieu de formation initiale : il faut avoir entre neuf et douze ans pour passer le concours d’entrée.

Dirigée par l’Etoile Elisabeth Platel, l’Ecole de danse est un lieu de transmission de la danse : la scène fait partie de la formation. Cette démonstration par classe se conclut par une interprétation chorégraphique. Elèves danseurs, ils seront peut-être au firmament un jour, mais déjà leur passion les anime.

“Il faut avoir une haute idée, non pas de ce qu’on fait, mais de ce qu’on pourra faire un jour”**
*Claude Bessy
** Edgar Degas
Spéctacle invité
 

Distribution

Direction

Elisabeth Platel