• L'Opéra de Lyon
  • Un Opéra engagé

L’Opéra itinérant

Zylan ne chantera plus

Sortir de l’Opéra de Lyon, rejoindre villes, quartiers, banlieues et communes rurales de la Région d’Auvergne-Rhône-Alpes, aller à la rencontre de nouveaux publics, partager.

Zylan ne chantera plus

L'Opéra itinérant a été imaginé pour bâtir des ponts et tisser des liens, en tous lieux et avec tous publics de la région ; avec, en arrière-plan, notre conviction : l’Opéra de Lyon a une mission de service public de l’art et de la culture.
Un spectacle est créé, réunissant de petites équipes de création et traitant d’une question en prise avec nos sociétés, aujourd’hui. Une œuvre qui suscite la rencontre et le débat - débat collectif qui pourra suivre chaque représentation, dans les théâtres, les hôpitaux, les lycées, les maisons de retraite et aussi les prisons.
Pour la saison 2022-2023, c’est le spectacle Zylan ne chantera plus qui sera présenté en Opéra itinérant.

Opéra de Diana Soh
Mise en scène de Richard Brunel
Livret de Yann Verburgh

Dès 14 ans – durée 1h05 – en français

Un monodrame pour un seul interprète : l’intimité du personnage confronté à la violence de l’homophobie, ses peurs, ses pensées, ses émotions, partagées au plus proche des spectateurs.

Création, novembre 2021
Coproduction Cité de la voix, Opéra de Lyon
Coréalisation Théâtre du Point du Jour
Production déléguée Cie Anonyme

Commande musicale Chant de Linos, avec le soutien de Jean-François Dubos, William Kadouch-Chassaing, Emeric Languerand, Francis Laudette, Jean-Baptiste Massignon, Thomas Raoux-Cassin, Corinne Thouvenin
Sur une idée de Benjamin Alunni et Richard Brunel

Dans un pays autoritaire, l’homosexualité est considérée comme un crime, durement réprimé. Ainsi Zylan, jeune chanteur pop, est persécuté, poursuivi. Lorsqu'il disparaît, sa famille commence à recevoir des vidéos enregistrées dans un pays libre et démocratique où il serait parvenu sain et sauf, heureux…

Zylan ne chantera plus c'est d'abord une histoire vraie. Celle d'un jeune chanteur homosexuel devenu pop star dans son pays. Arrêté puis incarcéré, il finit par disparaître.

S’inspirant de cette histoire, Yann Verburgh a écrit le texte de l’œuvre, résonnant de questions sur la haine homophobe et le danger, parfois mortel, qu'elle fait peser sur ses victimes. La pièce, d’une portée universelle, mêle voix parlée et chantée. Elle est mise en scène par Richard Brunel. Un chanteur-acteur et trois instruments – violoncelle, guitare et percussions – font vivre cette histoire, sur une partition pleine de fougue et d’imagination de Diana Soh, une inventeuse musicale dans la lignée de Ligeti.

Destiné à tous les publics dès l'adolescence, cet opéra engagé raconte, dénonce et fait écho aux violences subies en divers points de notre monde par celles et ceux dont l’orientation sexuelle est jugée dissidente.

Composition : Diana Soh
Mise en scène : Richard Brunel
Scénographie : Stephan Zimmerli
Dramaturgie : Youness Anzane
Collaboration artistique : Catherine Ailloud-Nicolas
Costumes : Mathieu Trappler
Lumières : Victor Egéa
Assistante à la mise en scène : Valérie Marinese-Barboza
Zylan : Benoît Rameau
Guitare électrique : Maarten Stragier
Violoncelle : Loris Sikora
Percussions : Yi-Ping Yang
Jeu Valérie : Marinese-Barboza

Aux Subs : 8 représentations entre le mercredi 5 et le lundi 10 octobre 2022
Au lycée Brossolette de Villeurbanne : Mercredi 12 octobre à 11h et 14 et le Jeudi 13 octobre à 11h et 14h
À l’Espace Aragon de Villard-Bonnot : Jeudi 20 octobre 2022
A l'ENS de Lyon : Mardi 25 octobre à 18h
À l’Espace Pontois de Pont-de-Chéruy : Mardi 8 novembre 2022
À la SEPR de Lyon : Mardi 22 et mercredi 23 novembre 2022

bannière France musique

logosoutenir.svg

Soutenir l'Opéra

Engagez-vous et contribuez à la concrétisation de ses missions et de ses projets