Yann Philippe

Yann-Philippe

Yann Philippe est vidéaste pour le spectacle vivant. Ses activités dans ce domaine allient création, technique et pédagogie. Il est également régisseur vidéo et enseigne les pratiques contemporaines de l’image pour la scène. 
Après un cursus universitaire consacré à l'image numérique, il étudie à l’Ircam (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique) où il fait la rencontre de Roland Auzet dont il rejoint la compagnie en 2002. Il y conçoit des dispositifs reliant gestes, sons et images pour plusieurs spectacles où s'entrecroisent cirque, musique et arts visuels. 
Par la suite, toujours passionné par la relation musique-image, il travaille et/ou enseigne régulièrement à l'Ircam et au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Des rencontres qu’il y fait naissent de nombreuses collaborations pour la danse (François Raffinot, Christine Bastin), et le théâtre musical (Georges Aperghis, François Sarhan, Pierre Jodlowski) en France et à l’international. 
Ses réalisations mêlent vidéo live, film, animation 2D/3D et graphisme. Il porte une attention toute particulière à l’adaptation de la vidéo à l’espace scénique. Le théâtre, notamment, lui offre plusieurs opportunités de développer de façon singulière cet enjeu de la mise en espace des images, par exemple pour la création de Otages, mis en scène par Richard Brunel ou encore pour celle de Bluebird, mis en scène par Claire Devers et co-réalisé avec Renaud Rubiano. 
C’est en 2017 qu’il commence à travailler pour l'opéra : à l'Opernhaus de Zürich, il fabrique les images de Ronja Räubertochter, opéra contemporain de Jörn Arnecke mis en scène par Marie-Ève Signeyrole, avec laquelle il collabore à nouveau en 2019 sur Don Giovanni à l’Opéra du Rhin. 
En 2021-2022, il intervient à l’Opéra de Lyon pour la réalisation de María de Buenos Aires, mis en scène par Yaron Lifschitz. Il collabore également avec Richard Brunel pour la création de Shirine, oeuvre inédite du compositeur Thierry Escaich, sur un livret de Atiq Rahimi.