Vincent Renaud

Renaud

Formation et prix : né en région parisienne, Vincent Renaud étudie le piano, le cor, l’harmonie et le contrepoint. Admis à la Juilliard School de New York, au Conservatoire national supérieur de musique et danse de Paris (CNSMD) puis à la Haute école de musique de Genève (HEM), il obtient quelques années plus tard un master de direction d’orchestre. Pédagogue, il est nommé en 2008 responsable du département orchestres du Conservatoire Maurice-Ravel de Levallois. Il est lauréat 2010 du Concours international de jeunes chefs d’orchestre de Chenôve et finaliste du 52e Concours international de jeunes chefs d’orchestre de Besançon (2011).
Répertoire et scènes : Talent chef d’orchestre de l’ADAMI en 2012, il dirige l’Orchestre de l’Opéra de Lyon, le Brussels Philharmonic, le Theater Orchester Biel Solothurn, les Orchestres Pasdeloup, Lamoureux et Colonne, les Orchestres régionaux de Basse-Normandie et Cannes Provence-Alpes-Côte d’Azur, l'Orchestres du CNSMD de Paris et celui de la HEM de Genève, l’ensemble Court-Circuit, etc.
Dans le domaine lyrique, il est l’assistant de Franco Trinca au Theater Biel-Solothurn pour Otello (Rossini). À l’Opéra de Lyon, il assiste Kazushi Ono pour Jeanne d’Arc au Bûcher (Honegger), Dialogues des carmélites (Poulenc) et Pelléas et Mélisande (Debussy) ; Stefano Montanari pour Le Comte Ory (Rossini) ; Sébastien Rouland pour La Vie parisienne ; Lorenzo Viotti pour Le Roi Carotte (Offenbach), Martyn Brabbins pour L’Enfant et les sortilèges (Ravel) et Le Nain (Zemlinski) ; Jérémie Rhorer pour Claude (Escaich).
Collaborations : il se produit avec des artistes venus d’horizons divers – Agnès Jaoui avec l’Orchestre Lamoureux au Théâtre des Champs-Élysées, le groupe Archive au Grand Rex, le violoniste de jazz Jean-Luc Ponty avec l’Orchestre Pasdeloup au Théâtre du Châtelet ou encore David Krakauer.
À Lyon : Der Kaiser von Atlantis (Ullmann) en 2016, I Was Looking at the Ceiling and Then I Saw the Sky (Adams) la saison dernière.
Récemment : concerts sur le thème d’Halloween à l’Opéra national de Lorraine, Carmen (Bizet) mis en scène par Radu Mihaileanu pour Opéra en plein air.
Récompenses : révélation 2010 des Orphées d’Or de l’Académie du disque lyrique pour La Cantatrice chauve (Calvin).