Vincent Renaud

Né en région parisienne, Vincent Renaud débute son parcours musical par l’étude du piano, du cor, de l’harmonie et du contrepoint, il obtient un Master de Direction d’orchestre. Reconnu pour ses qualités de pédagogue, Vincent Renaud est nommé en 2008 responsable du Département orchestres du Conservatoire Maurice Ravel de Levallois. lI est également lauréat du Concours International de Jeunes Chefs d’orchestre de Chenôve en 2010 avant d’être finaliste, en 2011, du 52e Concours International de Jeunes Chefs d’Orchestre de Besançon. Nommé Talent chef d’orchestre 2012 par l’ADAMI, Vincent Renaud a déjà dirigé, entre autres, l’Orchestre de l'Opéra de Lyon, le Brussels Philharmonic, le Theater Orchester Biel Solothurn, l’Orchestre Lamoureux, l’Orchestre Régional de Cannes Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’Orchestre Pasdeloup, l’Orchestre de Besançon Franche-Comté, l’Orchestre Colonne, l’Orchestre Régional de Basse-Normandie, l’Orchestre du CNSM de Paris, l’Orchestre de la HEM de Genève, l’ensemble Court-Circuit… Son goût pour les différentes esthétiques musicales lui permet de se produire avec des artistes tels qu’Agnès Jaoui avec l’Orchestre Lamoureux au Théâtre des ChampsElysées, le groupe britannique Archive au Grand Rex avec cette même formation, le célèbre violoniste de jazz Jean-Luc Ponty avec l’Orchestre Pasdeloup au Théâtre du Châtelet ou encore le clarinettiste David Krakauer. Dans le domaine lyrique, il est l’assistant de Franco Trinca au Theater Biel-Solothurn pour Otello de Rossini. Il est également régulièrement invité par l’Opéra National de Lyon et assure en 2016 la direction musicale de Der Kaiser von Atlantis de Ullmann, mis en scène par Richard Brunel, production saluée par la critique. Il collabore à la direction musicale de Jeanne au Bûcher de Honegger mis en scène par Romeo Castellucci, Le Comte Ory de Rossini, La Vie Parisienne et Le Roi Carotte d’Offenbach, mis en scène par Laurent Pelly, L’Enfant et les Sortilèges de Ravel et Le Nain de Zemlinsky mis en scène par Grzegorz Jarzyna, Claude de Escaich mis en scène par Olivier Py, ainsi que Dialogues des Carmélites de Poulenc et Pelléas et Mélisande de Debussy mis en scène par Christophe Honoré. Très actif dans le domaine de la création, Vincent Renaud a été récompensé pour l’opéra La Cantatrice Chauve du compositeur américain Jean-Philippe Calvin par le Prix de la révélation 2010 lors de la cérémonie des Orphées d’Or de l’Académie du disque lyrique. De juin à septembre 2018, il assure la direction musicale de la nouvelle production de Carmen de Bizet mise en scène par le réalisateur Radu Mihaileanu pour Opéra en plein air, au sein d’une tournée à Paris et en France.