Daniele Rustioni, le grand talent d'un jeune chef

« Encore une étoile montante promise à de grandes choses »
The Times de Londres

À 34 ans, Daniele Rustioni est l’un des chefs d’orchestre les plus en vue de sa génération. Il prend la suite de Kazushi Ono à la tête de l’Orchestre de l’Opéra de Lyon à compter de septembre 2017 et devient le chef permanent de l'Opéra pour les 5 prochaines saisons. 
Sa collaboration avec l’Opéra de Lyon a débuté en 2014. En tant que chef invité, il assure la direction musicale de l’opéra Simon Boccanegra de Verdi, en collaboration avec David Bösch, jeune prodige allemand de la mise en scène de théâtre et d’opéra. En 2016, c’est La Juive de J.F. Halevy, mis en scène par Olivier Py, puis Une Nuit à Venise de J. Strauss avec Peter Langdal à la mise en scène. Il clôt l’année avec l’Orchestre de l’Opéra de Lyon à l’occasion du Concert du Nouvel An.
Il est apprécié pour son écoute des musiciens et des chanteurs, et accepte volontiers d’endosser son propre rôle avec humour pour les besoins de la mise en scène. Le public est déjà séduit, les musiciens de l’Orchestre également.

« Un chef a besoin d’humilité. Il ne sera jamais rien sans ses musiciens (…) Faire de la musique c’est d’abord écouter les autres et s’entendre avec eux pour aller plus haut » 

(Daniele Rustioni)

La présence de Daniele Rustioni à l’Opéra de Lyon est l’occasion de mettre en lumière les compositeurs italiens et la richesse de leur œuvre.

En tant que chef permanent de l’Opéra de Lyon, il dirige l’Orchestre de l’Opéra de Lyon pour la majorité des concerts et opéras. Avec le directeur de l’Opéra de Lyon, il détermine le choix des œuvres jouées dans la programmation des saisons d’opéra et de concert, des enregistrements de l’Orchestre, et des chefs d'orchestre invités.

Voir la biographie détaillée de Daniele Rustioni