Sabine Devieilhe

Originaire de Normandie, Sabine Devieilhe étudie le violoncelle et la musicologie avant de se consacrer au chant lyrique au sein du Conservatoire national supérieur de musique et danse de Paris. Elle est aujourd’hui largement reconnue sur la scène française et internationale, dans un vaste répertoire allant de la musique ancienne à la création contemporaine.
Dès la fin de ses études, elle est invitée au Festival d’Aix-en-Provence (Serpetta dans La Finta Giardiniera de Mozart) et à l’Opéra de Lyon (la Reine de la nuit dans La Flûte enchantée). Depuis, elle s’est produite sur les grande scènes du monde lyrique : Opéra-Comique, Théâtre des Champs-Élysées et Opéra national de Paris, Monnaie de Bruxelles, Opéra de Zurich, Opéra d’État de Vienne, La Scala de Milan, Covent Garden de Londres, Festivals de Glyndebourne et Salzbourg, etc.
Elle a incarné Ophélie dans Hamlet (Ambroise Thomas) à l’Opéra-Comique, Sophie dans Le Chevalier à la rose à Zurich et Zerbinetta dans Ariane à Naxos à La Scala, Marie dans La Fille du régiment (Donizetti) à Covent Garden et a chanté Les Indes galantes (Rameau) à l’Opéra national de Paris.
La saison dernière, elle s’est produite en récital avec Alexandre Tharaud pour présenter leur disque Chanson d’Amour, consacré aux mélodies de Fauré, Debussy, Ravel et Poulenc (Monnaie de Bruxelles, Capitole de Toulouse, Théâtre des Champs-Élysées, Philharmonie de Berlin, La Scala, etc.
À la scène, elle a interprété la Reine de la nuit au Bayerische Staatsoper de Munich et à l’Opéra de Paris, chanté des arias de Mozart à la Monnaie avec Raphaël Pichon, des oeuvres de Ravel avec Pablo Heras-Casado au Musée d’Orsay, le Gloria de Poulenc avec Lorenzo Viotti à la Philharmonie
de Paris, Les Illuminations de Britten avec Vladimir Jurowski à la Philharmonie de Berlin, la Messe en ut mineur de Mozart avec l’Ensemble Pygmalion et Raphaël Pichon et des arias de Mozart avec Ivor Bolton au Festival de Salzbourg.
Sabine Devieilhe a enregistré Les Soeurs Weber, disque consacré à Mozart avec l’Ensemble Pygmalion et Raphaël Pichon et Mirages avec l’orchestre Les Siècles sous la direction de François Xavier Roth (exclusivité Erato/ Warner Classics).