Olivier Bériot

Bériot

Activités : Olivier Bériot est créateur de costumes pour le cinéma, la danse et le théâtre.
Au cinéma : il collabore avec Christophe Honoré pour Chambre 212, Gérard Corbiau pour Le Roi danse (nominé pour le César des meilleurs costumes 2000), Julian Schnabel pour Le Scaphandre et le papillon (nominé à la Costume Designer Guild 2007), Guillaume Gallienne pour Les Garçons et Guillaume, à table ! (nominé pour le César des meilleurs costumes 2014), Alain Chabat pour Santa & Cie, Le Marsupilami et RRRrrrr !!!, Gideon Raf pour la mini-série The Spy (Canal+ et Netflix), Fred Garson pour la série Insoupçonnable, Luc Besson pour Anna, Valérian et la Cité des mille planètes, Lucy, Malavita, Les Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec (nominé pour le César des meilleurs costumes 2011), The Lady et Arthur et les Minimoys, Alfred Lot pour Une petite zone de turbulence et La Chambre des morts, Tran Anh Hùng pour Éternité, Jean-Pierre Améris pour L’Homme qui rit, James Huth pour Lucky Luke, Hellphone et Un bonheur n’arrive jamais seul, et dans le domaine du film d’action, Cédric Jimenez pour HHhH, Pierre Morel pour Taken, Olivier Megaton pour Taken 2, Taken 3, Colombiana et Le Transporteur 3, Xavier Gens pour Hitman et Louis Leterrier pour Danny the Dog.
Spectacle vivant : il travaille aussi pour l’opéra, la danse, le théâtre et la performance et collabore ainsi avec Guillaume Gallienne pour La Cenerentola (Rossini) à l’Opéra Garnier, Jaco Von Dormael à l’Opéra royal de Wallonie pour Stradella (Franck), Kader Belarbi et le Ballet du Capitole à Toulouse pour Giselle, Le Corsaire et La Reine Morte, Nicolas Leriche et le Ballet de l’Opéra de Paris pour Caligula et Robyn Orlin pour de multiples spectacles chorégraphiques. Au théâtre il collabore avec D’ de Kabal et Arnaud Churin pour L’Orestie (Eschyle) et Arnaud Churin pour L’Enfant de demain (d’après Amisi) et Othello (Shakespeare).
Autres collaborations : il est depuis 1996 le costumier de la Compagnie de danse l’Éventail auprès de Marie-Geneviève Massé.
À venir : Toulouse-Lautrec avec le Ballet du Capitole en mai 2020.