Michael Smalwood

Smalwood

Ténor
Formation et débuts :
d’origine australienne, Michael Smallwood se forme au chant tout en poursuivant des études de droit à l’Université de Melbourne. Il se perfectionne ensuite au Victorian College of the Arts, à l’Australian National Academy of Music et à la Juilliard School de New York, puis rejoint le Studio de l’Opéra d’État de Hambourg en 2001. De 2010 à 2017, il est chanteur en résidence à l’Opéra de Halle puis à l’Opéra d’Essen.
Répertoire et scènes : Acis et Grimoaldo dans Rodelinda (Haendel), Renaud dans Armide (Gluck), Kudrjas dans Katya Kabanova (Janáček), rôle-titre de Albert Herring (Britten), Andres dans Wozzeck et le Peintre dans Lulu (Berg) ; oeuvres de Luigi Nono, Hans Werner Henze, Bernd Alois Zimmermann, Peter Eötvös, Jonathan Dove et Olga Neuwirth. En 2015-2016, il est Ottavio dans Don Giovanni et Tamino dans La Flûte enchantée (Mozart) à Essen, Monostatos dans La Flûte enchantée et Kaherdin dans Le Vin herbé (Martin) à Berlin.
Récemment : Monostatos au Theater an der Wien avec René Jacobs, un Chevalier du Graal dans Parsifal (Wagner) à l’Opéra d’État de Berlin, un Écuyer dans Parsifal à l’Opéra de Paris, Spoletta dans Tosca (Puccini) à Berlin.
La saison dernière : Mercure dans Hippolyte et Aricie (Rameau) avec Simon Rattle à Berlin, Lelio (Berlioz) au Festival de Hong Kong, Kaufmann dans Jacob Lenz (Rihm) à l’Athénée (Paris), Spoletta au Festival d’Aix-en-Provence, etc.
Cette saison : une Sorcière et l’Esprit dans Didon et Énée (Purcell) et le Deuxième Juif à l’Opéra d’État de Berlin, Spoletta au Semperoper de Dresde.
Collaborations et scènes : Vladimir Jurowski, Constantinos Carydis, Ilan Volkov, Marek Janowski, Simone Young, William Christie, Jane Glover et Konrad Junghänel aux Opéras de Santa Fe, Chicago, Glyndebourne, Barcelone, à l’Opéra flamand, à l’Opéra Comique de Berlin, au Festival international des Arts de Melbourne, etc.
Enregistrements : Capriccio (R. Strauss) avec Robert Carsen à l’Opéra de Paris, Moïse et Aaron (Schoenberg) avec Willy Decker et Les Soldats (Zimmerman) avec David Poutney à la RuhrTriennale, Arminius (Bruch) avec Hermann Max (2009, label CPO), Le Songe d’une nuit d’été (Britten) au Festival de Glyndebourne (2011), Parsifal avec le Runfunk-Sinfonie Orchester Berlin et Marek Janowski.