Lydie Pruvot

L.Pruvot

Formation : elle étudie le théâtre et le chant avec Janine Reiss et la flûte au Conservatoire de Bordeaux.
Collaborations : elle a travaillé avec Jérôme Savary pour De Moïse à Mao, Goodbye Mister Freud, Noël au Front et La Périchole (Offenbach), Roger Planchon pour La Dame de chez Maxim (Feydeau) et Les Démons (d’après Dostoïevski), Marcel Bluwal pour Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny (Weill), Jean-Louis Martin-Barbaz pour L’Opéra de quat’sous (Weill), Olivier Bénézech pour Le Potomak et L’As-tu revue ? (Damase), Laurent Pelly pour Chat en Poche (Feydeau), Dernière Conquête, Quel amour d’enfant (d’après la Comtesse de Ségur), La Famille Fenouillard (d’après Christophe), La Baye (Darien), Des héros et des dieux – Hymnes homériques, Orphée aux enfers (Offenbach), C’est pas la vie et Le Songe (Strinberg).
Cinéma et télévision : elle joue dans Extérieur, nuit de Jacques Bral et Liberty belle de Pascal Kané.
Récemment : Conjugaison fatale, mise en scène de Chantal Galiana, Sermons joyeux de Jean- Pierre Siméon, mise en scène de Gregory Faive, Le Roi Carotte (Offenbach) à l’Opéra de Lille. Elle se spécialise désormais dans les rôles de grands-mères et de sorcières.