Lothar Koenigs

koenigs

Direction Musicale

Né à Aix-la-Chapelle, Lothar Koenigs étudie le piano et la direction d’orchestre à Cologne. De 1999 à 2003, il était directeur musical à Osnabrück. Depuis lors, il est invité par de nombreuses institutions lyriques – Opéra d’État de Vienne, Metropolitan Opera de New York, Opéras de Munich, Dresde, Hambourg, Bruxelles et Lyon, Scala de Milan. 
Il aborde un large répertoire – de Mozart à Berg –, s’attachant particulièrement aux œuvres de Wagner, Strauss et Janáček.
De 2009 à 2016, il devient chef principal de l’Orchestre de l’Opéra national du pays de Galles, dirigeant entre autres Les Maîtres chanteurs de Nuremberg (Wagner) en 2010 (mise en scène de Richard Jones avec Bryn Terfel dans le rôle principal), production donnée en version télévisée aux BBC Prom 2010, Tristan et Isolde (Wagner) au Festival d’Édimbourg 2012 et Moïse et Aaron (Schoenberg) en 2015, production donnée aussi à Covent Garden.
Dans le domaine symphonique, il dirige diverses formations prestigieuses : Hallé Orchestra, Beethoven Orchester Bonn, Orchestre symphonique allemand et Rundfunk-Sinfonieorchester de Berlin, Deutsche Kammerphilharmonie de Brême, Orchestre radio-symphonique de Sarrebruck et Kaiserslautern, Orchestre philharmonique de Dresde, Orchestre symphonique de Vienne, Orchestre philharmonique de Luxembourg, Orchestre symphonique national de la RAI de Turin, Orchestre de l’Académie nationale Sainte-Cécile de Rome, Orchestre symphonique Yomiuri du Japon, Orchestres symphoniques de Sao Paulo et Sydney, Orchestre symphonique de Boston au Tanglewood Festival, etc. 
Récemment, il a dirigé Ariane à Naxos (R. Strauss) à Covent Garden, Elektra (R. Strauss) à l’Opéra de Zurich, La Clémence de Titus (Mozart), Lulu (Berg) et La Flûte enchantée (Mozart) au Metropolitan Opera de New York, Wozzeck (Berg), Ariane à Naxos et Lohengrin (Wagner) à l’Opéra d’État de Bavière de Munich, Salomé (R. Strauss) au Staatstheater Stuttgart, La Ville morte (Korngold) à Varsovie, Elektra, Daphné et Capriccio (R. Strauss) à La Monnaie de Bruxelles, Moïse et Aaron au Théâtre royal de Madrid, Wozzeck, La Dame de pique, Eugène Onéguine (Tchaïkovski) et le War Requiem (Britten) à Oslo, Le Cercle de craie (Zemlinsky) à Lyon, Tristan et Isolde à Copenhague, Capriccio à Francfort et Tristan et Isolde, Lohengrin, Don Giovanni (Mozart), Katja Kabanova (Janáček), Fidelio (Beethoven), Ariane à Naxos, Turandot (Puccini) et Pelléas et Mélisande (Debussy) à l’Opéra national du pays de Galles. 
Il dirigera prochainement La Ville morte à Bruxelles.