Projet Hop hop Opéra 2016

Le développement culturel

Dans son souci de s’adresser à tous – à ceux dont l’Opéra est la seconde maison ou un lieu de rendez-vous régulier, un repère quotidien dans la ville, comme à ceux qui hésitent à en pousser la porte – l'Opéra a créé, dès 2003, à l'initiative de Serge Dorny, son pôle de développement culturel. Un service chargé d'imaginer et de mettre en œuvre des actions culturelles et artistiques spécifiques. 
Chaque saison, une vingtaine de projets différents sont mis en œuvre par ce pôle, dans l'enceinte même de l'Opéra ou hors-les-murs, en association avec plus de 250 partenaires et impliquant quelques 34000 participants.

Missions et Publics

Saison scolaire de l'Opéra, projets participatifs de création, découvertes de l'Opéra et de tous ses métiers, ces projets ont pour vocation, dans un esprit d'ouverture, de dialogue et d'innovation, de permettre aux plus jeunes et aux publics concernés par les inégalités d'accès aux équipements culturels de bénéficier d'un accès privilégié à l'Opéra.
Des habitants des quartiers prioritaires aux élèves – de l'école maternelle au lycée – en passant par les personnes inscrites dans des dispositifs liés aux secteurs de la santé, de la justice ou encore de l'insertion professionnelle, il s'agit ici de favoriser par la pratique du spectateur l'appropriation des lieux, de son activité comme le partage d'expérience. Mais aussi de proposer à ces publics une pratique artistique, pluridisciplinaire et en lien avec la création contemporaine, qui entre en résonance avec l'identité artistique de l'Opéra.

Partenaires et Territoires

Mobilisant les ressources de l'Opéra ainsi que des équipes artistiques indépendantes, chacun de ces projets est élaboré en concertation avec les partenaires et les différentes tutelles, en tenant compte des spécificités, des enjeux et des besoins de chacun.
La participation de l'équipe de l'Opéra à des réseaux constitue un élément essentiel de la dynamique du pôle de développement culturel et favorise l'extension de son champ d'action : aujourd'hui, en plus de partenaires historiques comme les Pentes de la Croix-Rousse et la Ville de Vénissieux, le réseau de partenaires territoriaux du pôle de développement culturel s'est étendu au 8e arrondissement et à Saint-Fons. En attendant de nouveaux développements, en cours, du côté de Feyzin et de territoires ruraux en lien avec l'Académie de Grenoble.