Lawrence Zazzo

Contre-ténor

lawrence-zazzo

« Remarquablement impérieux dans le rôle titre (Jules César), Lawrence Zazzo donne la meilleure interprétation à laquelle j’ai pu assister, tant du point de vue du chant que du jeu d’acteur. » Gramophone
Alors qu’il termine ses études de chant au Royal College of Music de Londres, Lawrence Zazzo fait ses débuts à l’opéra dans le rôle d’Oberon (Songe d’une nuit d’été), qui le conduit sur les scènes du Teatro dell’Opera de Rome, de l’Opéra de Lyon, de la Canadian Opera Company, du Staatsoper d’Hambourg, du Beijing Music Festival et du Festival d’Aix-en-Provence. Fort d’une carrière lyrique florissante et variée, Lawrence Zazzo prend le rôle de Jules César (Giulio Cesare) au Théâtre de La Monnaie, à l’English National Opera et à l’Opéra de Paris (où il enregistre un DVD). Viennent par la suite les prises de rôles suivantes: Farnace (Mitridate, re di Ponto de Mozart) au Bayerische Staatsoper, Tolomeo (Giulio Cesare) au Metropolitan Opera de New-York. Il est également salué pour ses interpretations d’Orfeo (Orfeo ed Euridice) pour la Canadian Opera Company et l’Opéra national de Norvège, Unulfo (Rodelinda) dirigé par Ivor Bolton au Teatro Real de Madrid, Goffredo (Rinaldo) au Staatsoper de Berlin et à l’Opéra de Zürich, Arsamene (Xerxes) avec Constantinos Carydis à l’Opéra de Francfort, et Ottone (L’incoronazione di Poppea) au Theater an der Wien, à La Monnaie et au Bayerische Staatsoper. On a également pu l’applaudir dans plusieurs rôles titres: Radamisto à l’English National Opera, Orlando au Welsh National Opera, ainsi qu’Ottone (Agrippina) à l’Opéra de Francfort et au Théâtre des Champs-Elysées à Paris.
Célèbre tant pour ses interpretations du répertoire baroque que contemporain, Lawrence Zazzo a collaboré avec des chefs d’orchestre de renommée internationale tels que René Jacobs, William Christie, Nikolaus Harnoncourt, James Conlon,Trevor Pinnock et Emmanuelle Haim.

Il s’est vu confié plusieurs rôles lors de créations mondiales, comme celui de Mascha dans Trois Soeurs de Peter Eötvös, le Refugié dans Flight de Jonathan Dove au Festival de Glyndebourne et Trinculo dans La Tempête de Thomas Adès à Covent Garden. Il a également participé à la création de Hojoki de Jonathan Dove avec l’Orchestre symphonique de la BBC dirigé par Jiří Bělohlávek et à celle de Sirenen (rôle d’Odysseus) à l’Opéra de Francfort, sous la direction musicale de Martyn Brabbins.
Cette saison, on le retrouve dans le rôle d’Oberon (Songe d’une nuit d’été) au Teatro Massimo de Palerme, sous la direction de Daniel Cohen, et dans le rôle titre pour Jules César, avec l’Academia Bizantina et Ottavio Dantone, en tournée à Essen, Paris, Vienne et San Sebastian. Il est aux côtés de l’Ochestre de l’Opéra de Lyon, dirigé par Stefano Montanari, pour un concert d’airs d’opéra de Haendel, Bononcini et Ariosti. On l’attend également dans la prochaine création mondiale de Rolf Riehm, Die Tode des Orpheus, une pièce pour contre-ténor et orchestre, avec le Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken Kaiserslautern, dirigé par Jonathan Stockhammer.
La discographie importante de Lawrence Zazzo compte désormais un premier album en récital avec orchestre, A Royal Trio (chez harmonia mundi USA), avec La nuova musica dirigé by David Bates, composé des musiques d’Ariosti, Bononcinci et Handel; le tout premier opéra de Mozart, Apollo et Hyacinthus (Linn Records) avec le Classical Opera dirigé par Ian Page; et, avec le même orchestre, le premier enregistrement complet de Mitridate, re di Ponto (Signum Records).
Lawrence Zazzo a étudié la Littérature anglaise à l’Université de Yale et la Musique à King’s College, Cambridge.