Katrin Lea Tag

Katrin-Lea-Tag

Katrin Lea Tag a grandi à Berlin et étudié à l’Académie des beaux-arts de Vienne. Elle collabore régulièrement avec Barrie Kosky : L’Orfeo, Le Retour d’Ulysse dans sa patrie et Le Couronnement de Poppée (Monteverdi), Les Contes d’Hoffmann (Offenbach) et La Foire de Sorotchintsy (Moussorgski) au Komische Oper de Berlin, Castor et Pollux de Rameau (Opéra-Comique, English National Opera, Lille et Dijon), Armide (Lully) à l’Opéra d’Amsterdam, Saül (Haendel) au festival de Glyndebourne, Le Château de Barbe-Bleue (Bartók) et Didon and Énée (Purcell) à l’Opéra de Francfort et au Festival d’Edimbourg, Carmen (Bizet) à l’Opera de Francfort, Covent Garden et à l’Opéra de Copenhague, Les Boréades (Rameau) à l’Opéra de Dijon et au Komische Oper de Berlin, Les Bassarides (Henze) au Komische Oper, Salomé (R. Strauss) à l’Opéra de Francfort, etc.
Elle a réalisé les décors d’Ariane à Naxos (Strauss) au Staatsoper de Berlin avec Hans Neuenfels, les décors et costumes de Jephtha (Haendel) à l’Opéra d’Amsterdam et à l’Opéra Garnier avec Claus Guth, les décors et costumes d’Ariane et Barbe-Bleue (Dukas) à Graz avec Nadja Loschky et les costumes de L’Enlèvement au Sérail (Mozart) et du Freischütz (Weber) au Staatsoper de Berlin avec Michael Thalheimer.
Katrin Lea Tag travaille également pour le théâtre, collaborant avec Michael Thalheimer au Deutsches Theater de Berlin, au Théâtre Thalia de Hambourg, au Burgtheater de Vienne (Die Schutzbefohlenen, Jelinek) et au Schauspielhaus de Francfort.
En 2020, son travail a été récompensé d’un prix décerné par le magazine Opernwelt.