Florence Losseau

Formation : Florence Losseau étudie le chant au Conservatoire supérieur d’art lyrique et dramatique de Munich de 2009 à 2014, à l’Académie bavaroise de Théâtre August-Everding de 2014 à 2016 au côté de Michelle Breedt, se perfectionne dans le domaine de la mélodie de 2016 à 2018 au Conservatoire supérieur de Munich et rejoint enfin, de 2018 à 2020, l’Opera Studio du Théâtre d’État de Linz.
Prix : 2e prix du Concours Paula Salomon-Lindberg à l’Université des arts de Berlin (2017), 3e prix du Concours Richard-Strauss (2019), 1er prix du Concours d’Opérette de Linz (2019), Prix Anneliese-Rothenberger à Mainau (2019). Lauréate du concours Les Jeunes Ambassadeurs lyriques de Montréal (2019), elle est nommée « Révélation » aux Österreichischen Musiktheaterpreises (2020).
Répertoire et scènes : elle interprète la Grand-mère (La Vie brève, Falla) dans le cadre de l’Académie August-Everding de Munich ; la Femme du Garde-forestier et le Chien (La Petite Renarde rusée, Janáček) au Staatstheater am Gärtnerplatz de Munich en 2012 ; Mrs. Slender (Falstaff, Salieri) au Kammeroper de Munich et Didon (Didon et Énée, Purcell) à Oberhaching en 2013 ; Agnie (Kopernikus, Claude Vivier) à la Biennale de Munich en 2014 ; Stasi (Polnische Hochzeit, Beer) avec l’Orchestre de la radio de Munich en 2015 ; Mercedes (Carmen, Bizet) au Prinzregententheater de Munich en 2016. Elle crée diverses oeuvres en récital lors du festival Kissinger Sommer et participe à la création de Die Vorübergehenden
(Brass) au Festival de l’Opéra de Munich en 2018, interprète Annius (La Clémence de Titus, Mozart) au Théâtre de Linz durant la saison 2018-2019, la 3e Servante (Elektra, R.Strauss) et Lucrèce (Le Viol de Lucrèce, Britten) en 2019, Fidalma (Le Mariage secret, Cimarosa) en 2020.
À venir : Wellgunde dans L’Or du Rhin (Wagner) au Festival d’Erl.