Eve-Maud Hubeaux

eve-maud-hubeauxMezzo-soprano

Née en 1988 à Genève, Eve-Maud Hubeaux découvre la musique à l’Institut de musique Jaques-Dalcroze. Elle entreprend des études de piano au Conservatoire de Lausanne puis s’oriente en 2001 vers le chant, qu’elle étudie auprès de Hiroko Kawamich et au sein de l’Atelier scénique de Christophe Balissat (Lausanne). Très vite, elle accumule prix et distinctions et décide alors de se consacrer à l'opéra.
Elle aborde avec la même facilité les rôles rossiniens (Andromaque dans Ermione à Lyon et au Théâtre des Champs-Élysées, Isolier et Ragonde dans Le Comte Ory à l'Opéra-Comique en 2020) et le répertoire baroque (Rinaldo avec l'Orchestre de chambre de Bâle, Agrippina et Giulio Cesare avec Les Talens lyriques pour les opéras de Haendel, Isis de Lully sous la direction de Christophe Rousset). 
Elle chante aussi le rôle-titre de La Favorite (Donizetti), Brangäne dans Tristan et Isolde (Wagner) à Lyon et Bruxelles, la Princesse Eboli dans Don Carlos (Verdi) à Lyon, et à Vienne au côté de Jonas Kaufmann, la Reine Gertrude dans Hamlet (Thomas) au Liceu de Barcelone et au Deutsche Oper de Berlin, La Sphinge dans Œdipe (Enesco) au Festival de Salzbourg (2019), Suzuki dans Madame Butterfly (Puccini) à l'Opéra de Paris, Scozzone dans Ascanio (Saint-Saëns) à Genève, Baba la turque dans The Rake’s Progress (Stravinsky) à Bâle, etc.
En concert, elle chante le Requiem de Verdi au Festival de Lucerne avec Teodor Currentzis, la Petite Messe solennelle (Rossini) au Capitole de Toulouse, Rédemption (Franck) avec l'Orchestre philharmonique royal de Liège et Hervé Niquet et la Messa di Gloria (Rossini) à La Seine Musicale avec Insula Orchestra et le Chœur Accentus.  
La saison dernière, elle a incarné la Princesse Eboli pour ses débuts à l’Opéra de Vienne puis Ursule dans Béatrice et Bénédict (Berlioz) à l’Opéra de Lyon, version enregistrée puis diffusée en streaming.
Cette saison, elle sera Doña Prouhèze dans Le Soulier de satin, création de Marc-André Dalbavie d’après la pièce de Paul Claudel à l’Opéra de Paris.