Christophe Chaupin

Chaupin

Formation et débuts : Christophe Chaupin travaille pour le spectacle vivant depuis 1989, et se produit dans de prestigieux festivals et maisons de théâtre (Comédie-Française, Festival d’Avignon) et d’opéra.
Collaborations et scènes : de 1998 à 2008, il est en charge de la régie lumière du Festival d’Art lyrique d’Aix-en-Provence, et travaille avec Luc Bondy, Klaus-Mickael Gruber, Jérôme Deschamps, Macha Makaïeff et Julie Brochen. Collaborant avec Jean-Romain Vesperini depuis 2010, il éclaire La Bohème (Puccini) au Bolchoï de Moscou, Turandot (Puccini) à Ekaterinbourg, Carmen (Bizet) à Hong-Kong, Dante (Godard) à Saint-Étienne, Lucia de Lammermoor (Donizetti) à Rouen, La Traviata (Verdi) à Limoges, Douce et Barbe-Bleue (Aboulker) à Lyon, La Flûte enchantée (Mozart) et Le Barbier de Séville (Rossini) au Festival de Corte, La Dame de la mer (Ibsen) au Théâtre Montparnasse et Une laborieuse entreprise (Levin) à la Comédie de Picardie. Il collabore également avec Georges Lavaudant pour La Clémence de Titus (Mozart) à l’Opéra de Lyon, La Cerisaie (Fénélon) à l’Opéra Garnier et Manfred (Schumann) à l’Opéra Comique, Yoshi Oïda pour Terre et cendres (Combier) à Lyon, James Bonas pour L’Enfant et les sortilèges (Ravel) à Lyon, San Francisco, Cincinnati, Oman et Limoges et L’Heure espagnole (Ravel) à Lyon, David Gauchard pour Le Freischütz (Weber) à l’Opéra de Limoges et L’Odyssée (Matton) au Théâtre impérial de Compiègne, Laurence Dale pour Ariane à Naxos (R. Strauss) à Liège, David Lowe pour L’Arche de Noé (Britten) au Théâtre des Champs-Élysées, David Radok pour Le Barbier de Séville au Festival d’Aix-en-Provence, la Compagnie Philippe Genty, Christophe Lidon, Robert Hossein, etc. Il a été l’assistant de Dominique Bruguière à l’Opéra de Lyon, au Théâtre de l’Odéon, à l’Opéra de Zurich et au Festival d’Aix-en-Provence et a travaillé avec les scénographes Bruno De Lavenère, Fabien Teigné et Dirk Hofacker.
Récemment : collaboration avec Marie-Claude Pietragalla, Julien Derouault et Le Théâtre du Corps pour La Femme qui danse.
À venir : productions à Lyon, Monte-Carlo, Florence, Paris et Londres.