Yuka Yanagihara

yuka yanagihara

Formation : après des études à l’Université d’art et de musique d’Okinawa, la soprano japonaise Yuka Yanagihara poursuit sa formation à Berlin en 2001 à l’Académie de musique Hanns-Eisler. Elle participe à différentes master-classes avec Gundula Janowitz, Julia Varady et Thomas Quasthoff, ainsi qu’avec le metteur en scène Peter Konwitschny.
Répertoire et scènes : Pamina (La Flûte enchantée, Mozart) Donna Elvira (Don Giovanni), Micaëla (Carmen, Bizet), Mimi (La Bohème, Pucccini), Ännchen (Le Freischütz, Weber), Olympia, Antonia, Giulietta et Stella (Les Contes d’Hoffmann, Offenbach) au Théâtre Hebbel de Berlin. Elle chante Donna Elvira en 2015 au Théâtre Nissey de Tokyo, la Neuvième Symphonie de Beethoven, la Quatrième Symphonie de Mahler, les Carmina Burana de Orff, le Requiem de Mozart et la Création de Haydn au Japon, en Allemagne et en Pologne. En 2015, elle est Amina dans La Somnambule (Bellini) aux Kammerspiele de Munich.
Collaborations : elle chante sous la direction des metteurs en scène Anna-Sophie Mahler, Florian Lutz et Sven Holm, de la Compagnie d’Opéra de Berlin, et travaille régulièrement avec David Marton, avec lequel elle se produit dans Lulu (Berg), Don Giovanni, Keine Pause (d’après Mozart) et L’Or du Rhin (Wagner) à Berlin, Hanovre, Dresde, Copenhague, Zurich et Barcelone.