Véronique Gens

Soprano

Après avoir dominé la scène baroque pendant plus d’une décennie, Véronique Gens s’est établi une solide réputation sur la scène internationale et est aujourd’hui considérée comme l’une des meilleures interprètes de Mozart. L’un des rôles phares de sa carrière, Donna Elvira dans Don Giovanni, sous la direction de Claudio Abbado et dans la mise en scène de Peter Brook au Festival d’Aix-en-Provence, lui a permis de se faire connaître dans le monde entier. Outre les grands rôles mozartiens (Donna Elvira, la Comtesse Almaviva, Vitellia, Fiordiligi…), elle incarne les héroïnes de tragédies lyriques (Iphigénie en Tauride, Iphigénie en Aulide, Alceste...) mais aussi des rôles plus tardifs comme Alice Ford (Falstaff), Eva (Les Maîtres chanteurs de Nuremberg), Madame Lidoine (Dialogues des carmélites), Hélène (La Belle Hélène) ou Missia Palmeri (La Veuve joyeuse). Elle donne en outre des concerts avec orchestre et récitals de mélodies françaises dans le monde entier. 
Véronique Gens s’est produite sur les plus grandes scènes lyriques : Covent Garden (Londres), Staatsoper de Vienne, Opéra de Paris, Staatsoper de Bavière (Munich), Monnaie de Bruxelles, Liceu de Barcelone, Teatro Real de Madrid, Nederlandse Opera d’Amsterdam, ainsi qu’aux festivals d’Aix-en-Provence, Salzbourg, Glyndebourne… Elle a chanté sous la direction de chefs d’orchestre prestigieux tels Claudio Abbado, Alain Altinoglu, William Christie, Myung-Whun Chung, Charles Dutoit, Daniel Harding, Thomas Hengelbrock, Marek Janowski, Philippe Jordan, Louis Langrée, Jean-Claude Malgoire ou Jérémie Rhorer et collaboré avec des metteurs en scène de renom, comme Pierre Audi, Calixto Bieito, Michael Haneke, Olivier Py, Graham Vick ou Krzysztof Warlikowski. 
Plus récemment, Véronique Gens a chanté Alceste à Vienne, La Belle Hélène à Genève, Don Giovanni à Amsterdam, Don Giovanni et Falstaff à Munich, La Clémence de Titus à Dresde et Vienne, Les Indes galantes à Budapest, Alceste, Iphigénie en Tauride et La Veuve joyeuse à l’Opéra de Paris, Dialogues des carmélites à Bruxelles, au  Théâtre des Champs-Élysées et à Caen, Faust dans une version inédite de 1859 revisitée par Christophe Rousset au Théâtre des Champs-Élysées… Elle s’est également produite en concert avec les Berliner Philharmoniker dans un programme consacré à Henri Duparc. 
Parmi ses projets, citons Les Troyens et Les Contes d’Hoffmann à l’Opéra de Paris, Le Couronnement de Poppée au Théâtre des Champs-Élysées, Dialogues des carmélites à Barcelone, Scylla et Glaucus à San Francisco et Versailles, Don Giovanni à Vienne et des concerts et récitals à Tokyo, Bruxelles, Strasbourg, Londres, Paris, Oxford, Prague, Ambronay et Québec. 
En 1999, Véronique Gens est élue Artiste lyrique de l’année aux Victoires de la Musique classique. Ses nombreux enregistrements (plus de 80 CD et DVD) ont reçu des récompenses internationales : Gramophone Award pour Néère en 2016, et International Classic Music Award et International Opera Award pour Visions, album de mélodies françaises, en 2018 – notamment. 
Véronique Gens est chevalier de la Légion d’honneur et chevalier des Arts et des Lettres.