Valentina Carrasco

Dramaturge

Formation : née à Buenos Aires, Valentina Carrasco a étudié la musique, la danse et la littérature. Elle commence sa carrière à Paris, travaillant notamment pour le cinéma, avant de rejoindre le collectif La Fura del Baus en 2000.
Avec La Fura del Baus : elle élabore de grands événements : Barcelona Forum 2004, Festival de Beiteddine de Beyrouth, Expo 2010 à Shanghai, cérémonie d’ouverture de la Biennale d’Art contemporain de Valence. Elle est aussi coauteure et directrice d’acteurs de la pièce XXX, inspirée de La Philosophie dans le boudoir (Sade).
Opéra : elle collabore à la mise en scène de D. Q. Don Quijote en Barcelona au Liceu de Barcelone, coréalise Auf den Marmorklippen (Battistelli, d’après Ernst Jünger), création mondiale au Théâtre national de Mannheim (Prix de la critique en Allemagne). Elle participe à la mise en scène de La Flûte enchantée (Mozart) à la Ruhrtriennale (2004), dirige les chanteurs dans Le Château de Barbe-Bleue (Bartók) et Journal d’un disparu (Janáček) à l’Opéra de Paris (2007) et L’Or du Rhin et La Walkyrie (Wagner) au Mai musical florentin (2007, 2010) ; elle met en scène Michaels Reise um die Erde (Stockhausen) avec Carlus Padrissa (Festival de Vienne, Festival d’automne ; Biennale de Venise 2008), collabore à la réalisation de Grandeur et Décadence de la ville de Mahagonny (Weill) au Teatro Real de Madrid (2010), dirige les chanteurs dans Quartett (Francesconi) à la Scala de Milan (2011), collabore avec Àlex Ollé à la mise en scène de Tristan et Isolde (Wagner) à l’Opéra de Lyon, Le Grand Macabre (Ligeti) à Bruxelles, Rome, Buenos Aires et Adelaide (2010) et Œdipe (Enesco) à Bruxelles et Buenos Aires (2011).
Autres réalisations : en dehors de La Fura del Baus, elle chorégraphie La Strada (van Hove), opéra d’après le film de Fellini, met en scène Michaels Reise um die Erde (Stockhausen) au Festival Automne de Varsovie, Le Tour d’écrou (Britten) à Lyon, La Belle au bois dormant (Respighi) à Strasbourg, etc.